The Gift.


 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emily Lowhell
Mental Prof
Mental Prof
avatar

Messages : 125
RPs : 42

MessageSujet: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Dim 11 Nov 2012 - 12:29

Emily était assise au bureau de la salle laborantine numéro 9. Les coudes appuyés sur la table, elle se massait les tempes en attendant l'élève qu'elle avait convoquée. Heaven Kieran constituait pour elle un mystère. Elle l'intriguait. Pas de cette curiosité malsaine que pouvaient avoir certains. Emily s'inquiétait. C'était dans sa nature. Elle s'était toujours inquiétée pour ses proches. Non. Pas ses proches. Pour tous ceux qu'elle ne détestait pas. Cette inquiétude dévorante qui ronge et vous met les nerfs en pelote quand bien même vous savez que ça ne sert à rien. C'était dans cet état qu'elle était actuellement. Pourquoi donc Kieran était sujette à des évanouissements. On lui avait vaguement expliqué que c'était lié à son don. Mais elle n'en savait pas plus. Lorsqu'elle lui avait rendu visite à l'infirmerie, Heaven était réveillée mais peu lucide. Elles avaient à peine pu échanger quelques mots. Désormais, Emily l'attendait pour éclaircir tout cela. Elle avait demandé son dossier mais ne l'avait pas ouvert. Elle voulait d'abord l'autorisation de son élève. Hors de question qu'elle fouille comme ça, sans autorisation dans son passé. Elle-même avait un passé, et s'il n'avait pas forcément des plus malheureux, elle collerait deux droites sans hésiter au premier qui y fouillerait. 
Et connaissant Smith, elle savait d'avance qu'il serait de toute façon classé confidentiel. Certaines choses étaient délicates. Surtout pour ce monsieur. Attendant son élève, Emily se plongea dans se souvenirs. 


Pour autant qu'elle se souvienne, son enfance avait été heureuse. Elle n'avais ni père, ni mère. N'en avait jamais eu. Et ca ne lui avait pas manqué. Elle avait grandi aux côtés d'un 'tuteur'. Mais leur lien était plus profond que ca. Pour Emily, il était son parent. Point. Ni père, ni oncle, ni grand-père, bien qu'il soit à l'origine de sa conception, ait l'âge d'être son grand-père et qu'elle l'ait surnommé 'Tonton BOUM dans sa plus tendre enfance. Oui. Emily avait grandi heureuse auprès d'un savant fou incroyablement affectueux et formidable pédagogue. Pourtant ce rêve n'avait pas pu continuer. A 10 ans, elle s'était retrouvée, pour ainsi dire, orpheline. Et avait été confiée au fils de son défunt tuteur. Celui qui se faisait désormais appeler John Smith était alors âgé d'une petite trentaine d'années. Elle l'avait toujours profondément haï. Et s'était retrouvé enfermée en pension pendant 8 longues années. 


Emily secoua la tête. Il était inutile de se remémorer toute cette histoire. Elle devait être concentrée sur le problème actuel. En l'occurence son élève dont elle sentait la conscience à l'autre bout du couloir. Les émotions des gens étaient autant de flèches rouges clignotantes au dessus de leurs têtes. Elles les localisaient, les définissaient et plus encore, étaient la cause de toutes les actions humaines. 

C'est... THE GIFT
LA GUERRE C'EST LA PAIX
LA LIBERTE, C'EST L'ESCLAVAGE
L'IGNORANCE, C'EST LA FORCE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Dim 11 Nov 2012 - 15:23

Elle tenta de mettre un mot sur ses émotions. Oui, émotions. La jeune fille était vide de ce que les autres humains semblaient éprouver tout au long de leur vie, ce dont ils se nourrissaient sans même le savoir, ce qu'elle pouvait percevoir, ce qu'elle n'avait jamais émis. Plus communément connu sous le nom de sentiments. Du plus loin qu'elle s'en souvenait, ce mot n'avait jamais pris de sens. Quitte à lui trouver un remplaçant, autant partir sur la même racine. Sensation s'appliquait bien plus à elle. Celui qui collerait, celui pour ce qu'elle sentait à l'intérieur, quoi alors ? Heaven se tenait dans l'expectative. Oui, voilà. 'Dubitative' semblait plutôt bien définir le tout. Petit regain de sûreté, elle avait trouvé un point qui resterait fixe plus longtemps que les pensées des autres. Une petite amarre, qui craquerait pourtant bientôt.

La silhouette aux cheveux colorés le savait très bien, mais se raccrocher à des illusions était devenu son pain quotidien. Un choc qu'elle prendrait tous les jours, qui lui prouverait qu'elle se tenait en vie un jour de plus. Elle se concentra sur cette douleur aiguë, alors qu'elle arrivait au pied du bâtiment des labos. La neige s'invita pour une mort en douceur dans le hall, alors qu'elle refermait la porte.

Dubitative fonctionnait toujours. Renvoyant valser les mèches qui lui caressaient les épaules, elle ne savait pas vraiment pourquoi miss Lowhell l'avait convoquée. Elle ne savait même plus dans quelle salle elle était, mais seule la 9 contenait un être doué de pensée. Assez étrange, d'ailleurs. Tout comme à l'infirmerie, alors qu'elle stagnait dans le brouillard, elle pu observer que cette pensée était consciente de ses limites, de ses pouvoirs. Elle aurait peut-être du en avoir peur, alors qu'elle toqua discrètement à la porte, avant d'entrer. Heaven savait que cette professeure possédait un don Mental lui permettant de localiser les êtres, même si la teneur réelle lui échappait.

C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP


Dernière édition par Heaven J. Kieran le Dim 3 Fév 2013 - 0:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Lowhell
Mental Prof
Mental Prof
avatar

Messages : 125
RPs : 42

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Dim 11 Nov 2012 - 17:13

La conscience se rapprochait. Emily ferma les yeux. Elle ne l'avait pas perçue l'autre fois, noyée dans un flux d'émotions. Kieran. Elle était Confusion. Doute. Curiosité et peur aussi. Mais à peine. Elle se concentra quelques instants. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, elle savait qu'elle ne risquait plus d'être submergée par les émotions. Elle les percevait mais ne les ressentait pas. Comme un spectateur derrière un bulle de verre. Elle se leva, le dossier à la main lorsque sa jeune élève entra dans la salle. 
„Installe-toi, où tu veux.”
Elle observa à la va-vite Heaven. 
'Cheveux roses et bleu, visage d'ange. La caricature même des filles superficielles que j'ai toujours détesté. ' Elle se gifla mentalement, réalisant l'énormité de ce qu'elle venait de penser. 'Emily, espèce d'idiote. Tu le sais pourtant qu'elle est bien plus que ca. Même si tu ne sais pas d'où. C'est évident. Patate, va. '
Reportant à nouveau son attention sur son élève elle finit par céder à sa curiosité. 
„Kieran... C'est un peu brusque mais...En quoi consiste ton don? Pourquoi est-ce que tout le monde me laisse entendre que ces évanouissements sont récurrents? Qu'est ce qui ne va pas?
Elle avait sorti tout cela sur un ton doux, calme, maternel. Ou plutôt, vu leur différence d'âge, fraternel. Pourtant elle se redonna une baffe mentale. 'Félicitations Emily. Quelle douceur, quelle subtilité. Le prix de la bourrine de l'année, voilà ce qu'on devrait t'accorder. '

C'est... THE GIFT
LA GUERRE C'EST LA PAIX
LA LIBERTE, C'EST L'ESCLAVAGE
L'IGNORANCE, C'EST LA FORCE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Lun 12 Nov 2012 - 17:26

Elle referma doucement la porte derrière elle. Comme attentive à ne pas la brusquer. Non, en fait, c'est juste qu'elle estimait qu'il y avait suffisamment de bruits comme ça sans rajouter un claquement monstre en plus. Elle observa sa professeure. Des yeux noirs. Low. Hell. Noirs comme les feux de l'Enfer, le poil de Cerbère. Et pourtant. Pourtant ? Elle affichait un sourire doux, même tendre. La jeune fille se demanda si elle avait loupé quelque chose. Parce que non seulement son air disait cela, mais ses pensées de surface étaient effectivement aussi positives. Non mais non. Cette femme était bien celle dont elle avait dérangé la réunion de présentation ? Qui l'avait vue dans toute sa splendeur à l'infirmerie ? Elle s'avança dans la pièce, avant de s'installer sur une paillasse du premier rang. Du fond ou d'ici, les pensées entendues seraient les mêmes. Si peu d'éloignement, seule à seule, n'influait pas. Dehors la neige virevoltait de plus en plus fort, choisissant maintenant de tomber dru, droite, lourde, que de vagabonder dans les airs, retardant l’atterrissage, pourtant irrévocablement inévitable.

Porter ses pensées sur autre chose lui permettait, inconsciemment, de capter des pensées dans des strates plus profondes. Elle réussit à saisir au passage que la rousse lui trouvait des airs superficiels. Y restant indifférente, Heaven se contenta de penser qu'avec une simple vision extérieure, c'était tout à fait possible de penser cela. Mais non, elle n'avait rien à voir avec ces filles. Souvenirs amers. Elle fixa à nouveau miss Lowhell. Yeux azurs et yeux de nuit. Son ton, toujours chaleureux -elles se connaissaient d'une vie antérieure ?- contrstait avec l'impression générale de ses pensées. Elle n'envahissait rien, Heaven était même obligée de chercher. Elle eut l'impression de fouiner. Pour une fois qu'elle n'entendait qu'elle-même, elle ne pouvait pas simplement en profiter ? Elle réprima un soupir, dont le début fanchit pourtant ses lèvres.

Ne vous inquiétez surtout pas, madame.

Remarque destinée à la torture mentale que se faisait subir la jeune femme depuis avant. Serait-elle maso ?

Je suis télépathe.

C'est bien, ma petite, tu as aligné trois mots. T'arriverais à faire une phrase plus complexe ? Assise le dos droit contre son dossier, elle enroula ses mollets autour des pieds de sa chaise, intérieur vers extérieur. Vieille habitude. Mauvaise pour autant ? Elle poursuivi, se faisant un peu hésitante. Après tout, elle était le cobaye, pas le scientifique avec son petit calepin. Elle n'était pas sûre de ce qu'elle avançait. Du tout.

Ces pertes de consciences se produisent souvent en cours...

Tu lui dis que tu te sens schizophrène à entendre toujours des voix dans ta tête ? Tu lui dis, que rien ne va ? Que tu ne comprends pas pourquoi personne ne semble être choqué d'avoir été arraché à sa famille ? Tu penses qu'elle sent tout ça gronder, alors que tu sembles impassible ? Mais tu crois que tu le dirais ? Tu ne te confies jamais, Heaven. Pas Heaven. June. 'Et je vais vraiment devenir schizo si ça continue. Tais-toi'. Heaven ne se confie jamais, ne s'est jamais confiée.

[Oui bon désolée. Moi et Word en solitaire le soir.]

C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Lowhell
Mental Prof
Mental Prof
avatar

Messages : 125
RPs : 42

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Mer 14 Nov 2012 - 13:36


I HAVE A RIGHT
'Bourriiiiiineuh, bourriiiiiiineuuuuh'

Emily chassa les pensées virevoltant autour de son esprit d'un froncement de sourcil. Son élève s'était assise. Et s'était perdue dans la contemplation de la neige.
Un pâle sourire passa sur son visage. Et s'effaca aussitôt aux paroles de Kieran.

Ne vous inquiétez surtout pas, madame.

Ca, c'était le meilleur moyen pour qu'elle s'inquiète. Elle se forca à réprimer ses émotions. D'habitude elle foutait des baffes à celui qui disait ca. Quitte à ce qu'il aille encore moins bien après. On ne mentait pas à Emily. Pas là-dessus. Sa paranoïa ne ferait qu'augmenter.

Bon. Son élève n'avait pas fini. Elle l'écouta attentivement et jusqu'au bout. Télépathe, hein? Et ca se produisait en cours? Mais... et les barrières mentales? Elles étaient bien faites pour ca, non? Elle hésita un instant puis abaissa la sienne. 'Tu ne sais donc pas dresser de barrière mentale?'
Emily ne comprenait pas. Chez elle c'avait été instinctif. Dès qu'elle avait été confrontée à une masse, cette faculté s'était révélée. Ou bien était-ce seulement lié à son don à elle? Si c'était le cas, la nature aurait été bien mal foutue.


C'est... THE GIFT
LA GUERRE C'EST LA PAIX
LA LIBERTE, C'EST L'ESCLAVAGE
L'IGNORANCE, C'EST LA FORCE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Jeu 15 Nov 2012 - 18:29


And I'm the only one,
even if I'm not myself.



Ouh, ça s'agitait, apparemment. Mauvais pour elle. Pas qu'elle en ai vraiment grand-chose à faire en fait. Au pire... Quoi, au pire ? On n'y était pas déjà ? Heaven oubliait juste que les Enfers pouvaient très bien se poursuivre sur plusieurs strates. Elle venait d'y poser un pied, et n'était pas sûre de vouloir laisser s'incruster un bout de ciel bleu dans ces tourments qui lui devenaient habituels. En face, sa prof semblait toujours se poser des questions qui lui échappaient. C'était assez agréable en fait, même si pour une fois elle aurait voulu savoir ce qui se tramait là-dedans. Le soi-disant 'Don' qui lui pourrissait l'existence, elle tentait maintenant d'en faire usage. Mais là, ça la concernait directement. Elle était impliquée, et, chose rare, presque curieuse.

Elle se redressa encore plus, si c'était possible, dans sa chaise, lorsque Lowhell sembla sur le point d'exploser. Qu'est-ce qu'elle avait dit, encore ? Juste de ne pas s'inquiéter... Bien sûr que ça n'allait pas. 'Aller bien' était hors de son vocabulaire. Parce qu'il faudrait déjà qu'elle 'aille', justement. Elle se calma au même rythme que son interlocutrice, rassurée qu'elle ne fasse rien. Avec ses mèches intensément rousses, elle correspondait très bien à l'image d'une bombe allumée.

'... Barrière mentale ?'

'Hein ?' aurait été la réponse la plus appropriée. Mais la jeune fille eut juste le temps de tenter de comprendre, qu'une conscience vint se liquéfier dans l'air ambiant. Comme une déferlante, une lame de fond totalement apte à tout renverser sur son passage, et avide de le faire. Instinctivement, elle prit sa tête entre ses mains, prostrée sur sa table, respiration heurtée. Elle était totalement submergée par des images subliminales, des fragments de mémoire, des instantanés de réflexions. Un fouillis dans lequel il était impossible de trouver une prise. Lentement, tout se dissipa. Sa respiration se fit moins heurtée, elle tenta de reprendre contenance, se redressant. Masquant ses tremblements, elle leva les yeux vers sa prof.

Absolument pas. Les pensées causées par des émotions trop fortes, trop de personnes dans un périmètre réduit en même temps... Ça suffit.

Elle fit une pause, plongeant ses yeux trop bleus dans les autres, noirs.

Je n'ai aucun contrôle sur ce fichu truc.

Voix presque impassible, à peine écoeurée.




C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP


Dernière édition par Heaven J. Kieran le Jeu 7 Mar 2013 - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Lowhell
Mental Prof
Mental Prof
avatar

Messages : 125
RPs : 42

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Dim 25 Nov 2012 - 18:42

"Ce RP a été perdu parce que votre Admin a le QI d'un navet pas cuit. "

C'est... THE GIFT
LA GUERRE C'EST LA PAIX
LA LIBERTE, C'EST L'ESCLAVAGE
L'IGNORANCE, C'EST LA FORCE.


Dernière édition par Emily Lowhell le Jeu 29 Nov 2012 - 21:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Jeu 29 Nov 2012 - 21:09


And I'm the only one,
even if I'm not myself.



Comme un jeu de reflet. Deux miroirs, qui se renvoyaient pensées et émotions. Un cercle vicieux, un jeu dangereux. Et Heaven ne savait absolument pas arrêter. Lorsque le flot s'était déversé, elle avait été incapable de réagir. Juste attendre que ça passe, et tenir du mieux qu'elle pouvait, en gardant sa prise sur elle-même. Problème ? Le Don de la jeune femme était semblable au sien. Alors elle avait tenté de réprimer cette envie de vomir quand le reflux avait à nouveau balayé la salle. Cramponnée à sa table, ses jointures étaient blanchies. Elle tenta de reprendre constance, de comprendre ce que lui disait sa professeure.

June semblait l'avoir vexée. Elle n'y prêta pas attention. Elle avait suffisamment à faire pour ne pas repartir dans un faux sommeil tourmenté. Fuir plutôt qu'affronter. Mais elle n'avait pas vraiment le choix, pour l'instant. Elle avait beau haïr ce Don, deux options se présentaient : le subir, se laisser pourrir dans son coin, ou tenter de le maîtriser un tant soit peu. Et elle n'était pas vraiment sûre de vouloir vivre. Pour ce que la vie valait, à présent...

Je ne 'vois' rien. Le verbe qui se rapproche le plus serait un mélange entre 'sentir' et entendre.


Elle se laissa le temps de réfléchir à ses prochains mots. Après tout, décrire cela était assez... Particulier. Son habitude était plutôt de le souffrir, et se braquer contre ses cris qui la hantaient en permanence.

S'ouvrir...?

Nouvelle pause. Regard intrigué. Si elle ne parlait pas, n'expliquait pas, ça ne mènerait à rien. Mais avait-elle vraiment envie d'aller quelque part ?


J'ai l'impression de trop l'être. En permanence. Je suis incapable de dissocier les pensées des uns de celles des autres. Un marasme grouillant. Tout s'entrechoque, se répercute, en angles aigus, quand bien même ce ne sont que des traînées de boue...

Des fois, quand on l'entendait parler, on se demandait si elle avait conscience de la dureté de ses mots, alors même qu'elle ne montrait rien. Simplement car elle n'éprouvait pas plus.







C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP


Dernière édition par Heaven J. Kieran le Jeu 7 Mar 2013 - 15:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Lowhell
Mental Prof
Mental Prof
avatar

Messages : 125
RPs : 42

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Jeu 29 Nov 2012 - 21:48

NOTHING TO HIDE?

Entre sentir et entendre? Ouch. Ca paraissait galère son truc. Les émotions étaient tellement plus simples... Ou peut-être était-ce parce qu'on lui avait appris à manipuler son don dès son plus jeune âge?
Elle saisit au vol la perche hésitante que lui tendait la jeune fille. 


„Oui, s'ouvrir. Actuellement, tu agis comme un syphon. Tes emotions coincées dans un coin de ta tête et ton don qui agit comme un syphon en aspirant tout le reste coûte que coûte. Ce que tu faisais tout à l'heure était beaucoup mieux. J'ai senti ta conscience se balader, se heurter à ma barrière. C'est la première étape. Il faudrait que tu sois capable de refaire ca alors que je n'ai pas ma barrière. ”

Emily était beaucoup plus assurée, désormais. Doucement, elle regarda son élève avant de répondre enfin à ses doutes. 

„ Oui. C'est répugant, auand c'est mélangé, que tout atteint ton cerveau dans une cacophonie de sens et de sons. Pour ca que j'utilise ma barrière. Même si la première fois que j'ai été confrontée à la foule, je maîtrisais déjà cet aspect de mon don.

Heaven doutait, Emily le sentait bien. C'est pourquoi elle lui insuffla doucement, de la confiance. Ca n'était pas bien de manipuler les gens mais là, c'était pour la bonne cause. 

„ Vas-y Heaven. Sens mon esprit. Ses limites, sa profondeur. Et cherche quelque chose. Ce que tu veux. Essaye de guider ton don vers quelque chose en particulier. Je n'ai rien à te cacher. ”


Une petite voix se fit aussitôt entendre dans son esprit. 'Ah non? Rien d'embarassant? Et le coloc' alors?' Merde. Avec un zeste de panique, elle s'empressa d'enterrer cette pensée au fond de son cortex. Elle avait complètement négligé ce souvenir-là. Bah. Au pire... au pire toute la base saurait bientôt qu'elle couchait avec le connard de pervers d'albinos. Rien de très grave. Mais même si elle tombait là-dessus, Heaven saurait -elle l'espérait- tenir sa langue. 


C'est... THE GIFT
LA GUERRE C'EST LA PAIX
LA LIBERTE, C'EST L'ESCLAVAGE
L'IGNORANCE, C'EST LA FORCE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Lun 3 Déc 2012 - 21:12


Absent-minded



Siphon ? La comparaison lui semblait bien trouvée. Après tout, elle absorbait la merde des autres. Bon, d'accord. Pas que. Mais en grande partie. Bon, parlons politiquement correct. Elle développait une allergie plus mentale que cutanée aux pensées des autres. Et ce soi-disant Don en était la cause. Aussi, apprendre à le contrôler ne faisait pas vraiment partie de ses plans. Dans l'immédiat, se terrer dans un coin de sa chambre et se balancer au rythme d'une mélopée qu'elle était la seule à entendre correspondait déjà plus à ses envies.

Il n'empêche que. Éducation plutôt stricte, elle avait vécu dans un respect relatif de ses aînés, et surtout de ce qu'elles pouvait en apprendre. Aussi, elle écouta, parfaitement attentive, la tirade de sa professeure. C'était suffisamment de nouveaux principes à comprendre et intégrer pour centrer son esprit sur autre chose que les pensées de la jeune femme. Mais c'était trop, trop nouveau, trop impossible, trop peu à son niveau de contrôle.

Je comprends le fait d'étendre ma conscience vers les autres mais... Je ne pense pas 'aspirer'. C'est plus comme si les pensées des autres se jetaient sur moi, et que mon 'Don' était un espace tout autour de moi, une zone qui récupère toutes les informations. Assez étendue.

Voix claire, timbre toujours aussi neutre. 'Très' étendue était plus juste. Chacun possédait sa bulle dans laquelle il évoluait. La plupart des humains, enfin, tous sauf elle, n'était pas conscients des autres. Ce qui voudrait dire qu'elle... N'était tout simplement pas capable de restreindre cette 'bulle' ? Elle allait en faire part au professeur, quand elle sentit quelque chose. Une bribe de pensée, impossible à décrypter. Avant d'avoir pu aller plus avant, elle sentit une chape s'abattre sur elle. Supprimer son doute. Lui délier la langue. Avec ses mots, elle finit par exprimer ses observations. Sa perception des choses. Confiance toujours brandie en avant, ayant apparemment eu un peu trop d'effet sur elle, elle suivit les ordres à la lettre. Ce trop-plein d'assurance ne lui réussissait pas. Machine en marche, après avoir rapidement perçu les grandes limites de l'esprit d'Emily, elle tendit ce qu'on pouvait qualifier de bras mental vers son cerveau. Trop vite, trop loin, des images subliminales vinrent l'agresser au passage. Elle eut un soubresaut sur sa chaise. Ses 'doigts' se refermèrent alors sur quelque chose. Un fragment de mémoire, qui était remonté dans l'esprit de miss Lowhell. Une petite fille seule, solitaire, un peu, qui errait dans un couloir.

Puis tout revint à la normale. Elle était assise à sa table, elle cligna des yeux. Tout avait semblé s'étirer dans le temps, mais la pendule accrochée au-dessus du bureau semblait dire le contraire. Encore sous l'effet du Don de sa professeure, auquel elle avait trop réagi, et de l'effort produit par le sien, elle restait là, un peu hébétée, avant de se souvenir de respirer. Elle remarqua enfin ses épaules trop tendues. Avant de lever les yeux vers la paillasse face à elle. June n'avait qu'une vague conscience de ce qu'elle venait de faire. La seule évidence était là : elle était allée beaucoup trop loin.

Désolée.

Un simple mot. C'était tout ce qu'elle arrivait à articuler pour l'instant. Il n'y avait rien d'autre à ajouter. Il lui semblait que des lambeaux de son esprit flottait encore dans la pièce. Et c'était déroutant.






C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP


Dernière édition par Heaven J. Kieran le Jeu 7 Mar 2013 - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Lowhell
Mental Prof
Mental Prof
avatar

Messages : 125
RPs : 42

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Dim 30 Déc 2012 - 17:49

Emily sentait la tristesse l'envahir, à mesure qu'elle prenait conscience du problème de son élève. La solitude et les évanouissements de la jeune fille n'étaient -malheureusement- que la partie émergée de l'iceberg. Sans même accorder la moindre attention aux informations que lui donnait son don, elle se rendit compte du seul mot qu'elle associait à Kieran. 'Brisée'.
Un regain d'espoir la prit lorsqu'elle vit une timide lueur de compréhension dans les yeux de la jeune fille. Tout de suite après, elle sentit Heaven s'infiltrer. Rapide, agile mais aussi brutale et empressée. Une main se referma sur une partie de son esprit, avant de se retirer aussitôt. Kieran était en état de choc. Non pas qu'elle fût en pleine possession de ses moyens, mais le cas de son élève semblait autrement plus grave. 
Et pourtant... Emily était ébranlée, sidérée par la démonstration de puissance du Don de la télépathe. Une fois son aplomb repris, sa première pensée fut 'Quoi?'. Sur quel souvenir avait-elle mis la main? 'Pas Danien...'
Malgré qu'elle tente de se persuader que l'avis des gens ne l'interessait pas, Emily aurait préféré garder cela... Secret? Elle avait conscience qu'Heaven ne le divulguerait pas mais une angoisse marquait son emprise sur elle en nouant son estomac. 
Désolée.
Emily chassa toutes les pensées qui l'entouraient comme elle l'aurait fait de vulgaires insectes. 
- Tu n'as pas... à t'excuser. un faible sourire naquit sur les lèvres de la jeune femme. C'est moi qui te l'ai demandé, Heaven. Donc. Tu as réussi à te diriger, tu as obtenu quelque chose. Qu'as-tu trouvé? Est-ce flou, net? C'était ce que tu cherchais?

C'est... THE GIFT
LA GUERRE C'EST LA PAIX
LA LIBERTE, C'EST L'ESCLAVAGE
L'IGNORANCE, C'EST LA FORCE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Jeu 3 Jan 2013 - 17:38


Wreakin' havoc on my head



L'atmosphère lui semblait toujours aussi étrange. June ressentait le besoin de se reconcentrer, comme de ramasser les éclats épars de son esprit. Elle tenta de se reprendre. L'image mentale d'Emily s'était faite totalement floue. Seulement voilà, il fallait bien se rendre à l'évidence : la fatigue avait zappé son peu de volonté, elle n'avait aucune envie de faire cette effort. Aussi se contenta-t-elle de laisser parvenir les mots à ses oreilles. La bouche pâteuse, elle tenta de répondre une première fois. Gorge sèche. Elle déglutit. Reprit le fil là où elle l'avait laissé.

Un couloir. Qui semblait plus long qu'il ne l'était en réalité. Des murs assez indistincts. De couleur neutre, si bien qu'il n'a pas été jugé utile de retenir leur couleur, qui en est devenue indéfinissable. Sensation métallique et aseptisée, j'opte donc pour du gris ou du blanc.

Elle gardait les yeux rivés dans ceux d'Emily, tout le long de sa tirade, ne cherchant même pas à décrypter ce qu'elle y lisait. Tentative de faire complète sa description. Même démarche qu'une analyse de tableau. Mais tout en vrac, comme les détails et les grandes lignes lui revenaient.

Une tache au sol. Foncé. Il est froid, d'ailleurs. Temps de pause. Elle était pieds nus ? Je ne sais pas pourquoi elle était là. La fausse grandeur donne une impression écrasante, et la solitude résonne doucement en elle.

Enfin fini. Elle estimait son devoir comme accompli. Autorisation d'y aller ? Non, la séance n'avait pas l'air d'être fini. En quête de réponse, elle remonta finalement son regard sur la jeune femme, sortant sa tête de ses bras, dans lesquels elle l'avait laissée reposer quelques secondes auparavant. Une émotion bizarre semblait flotte. À défaut, elle fut incapable de trouver quoi que ce soit en s'en tenant à son observation. Pourtant... Elle sentait un étrange mélange dans ces yeux noirs. Un peu de pitié. Surtout une volonté de cacher quelque chose. Quoi ?

Je n'aurais peut-être pas du tomber sur... ça.

Question plus qu'affirmation. Mais Heaven devait se tromper, après tout, ce n'était que des simples impressions, rien de bien tangible. Oui, voilà, ce devait être son erreur.




C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP


Dernière édition par Heaven J. Kieran le Jeu 7 Mar 2013 - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Lowhell
Mental Prof
Mental Prof
avatar

Messages : 125
RPs : 42

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Mar 22 Jan 2013 - 19:47

Emily Lowhell a écrit:
NOTHING TO HIDE?

Emily de laissa porter quelques instants par la voix d'Heaven avant que les mots ne lui parviennent, s'assemblant comme les pièces d'un puzzle pour former une scène.

«Un couloir. Blanc. Impersonnel. De part et d'autres de ce couloir, des portes. Le lieu est désert. Il est bien plus de minuit. Une tache sombre macule le sol là où une enfant a agressé un homme d'une trentaine d'années quelque heures plus tôt. Oh, la coupure n'était pas dangereuse pour la santé de ce dernier. Mais la petite était en furie. Petite qui se dresse au milieu du couloir, pieds nus, hésitante. Perdue. Il est mort. Comment l'appeler? Elle ne l'appelait pas vraiment, avant. "Dis", "Tu". Tellement facile d'interpeller l'autre quand on vit à deux dans un manoir.
La gamine dodeline de la tête, ressassant ce qu'il lui avait expliqué. Elle est la première réussite d'une mutation du génome humain. Elle a un don. D'ailleurs, elle a appris à le maîtriser. C'est lui qui l'a créée. Ni père, ni grand-père. Créateur Elle l'aime. L'aimait. Il est mort. Il n'ira ni au ciel, ni au paradis comme essayent de lui faire crore les autres. La mort, c'est l'absence de vie. C'est tout. Elle le sait. Comment est-ce qu'ils l'appelent, eux? «Ton tuteur.» «Ton père». Des mots inconnus de l'enfant qui les a fixés des heures durant de ses yeux haineux. D'elle, il n'ont pu tirer aucun mot. Pas même moyen de savoir si elle va bien, comment elle s'appelle , si elle a faim ou soif.
On lui a expliqué. Elle va être remise au fils biologique. Elle ne le connaît pas. Elle le hait. Qui est-il pour s'imposer ainsi dans sa vie? De toute facon, elle ne veut plus vivre. Pourquoi elle le voudrais? Il n'y en a aucune raison valable.
Oui. Elle avait récupéré un scalpel dans la morgue. Là où on l'avait emmené pour lui montrer qu'il était mort. Elle l'avait glissé dans sa poche pendant que les adultes parlaient à mots couverts. Et elle l'avait attaqué. Le fils, comme ils disaient. Dès qu'elle l'avait vu. Il partirait avec elle demain, ils avaient dit. Elle avait le droit de retourner chez elle pour prendre des affaires. Elle n'avait rien emmené. Juste son stylo plume et sa blouse blanche. Et quelques habits, puisqu'on le lui avait ordonné.
Dans le train, elle avait affronté le regard du fils, indifférent. Agacement. Pitié. Il n'était rien d'autre. Bientôt, il fut peur. Il fut souffrance. Et elle fut envoyée en pension.
7 années durant. »

Le couloir n'avait été que le début. Ce couloir blanc, vide. La rupture. La première. Dans cette nuit, une Emily sombre et renfermée était née. Elle n'avait disparu que des années plus tard.

L'actuelle en était consciente. Allons bon. Elle avait enterré ce souvenir profond, et ne le ressortait que rarement. Se serait-elle douté qu'il referait surface de cette manière? Sûrement pas. Elle essuya rapidement les larmes qui lui étaient montées aux yeux et regarda l'adolescente perdue qui se tenait face à elle.

Félicitations, jeune fille. Je ne m'attendais pas à autant en fait.
Si tu veux rentrer te reposer, tu peux. Sinon, je pourrais peut-être te raconter. D'où te vient ce don.


Emily en fait, ne savait pas vraiment ce qu'elle voulait. C'était certes lâche de se décharger de ce choix sur Kieran mais elle n'avait pas le courage de choisir elle-même.


C'est... THE GIFT
LA GUERRE C'EST LA PAIX
LA LIBERTE, C'EST L'ESCLAVAGE
L'IGNORANCE, C'EST LA FORCE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Ven 1 Fév 2013 - 21:51


It all start with a lullaby ♫



Le silence se tissait subrepticement dans la pièce, honorant son nom, fugace. Puis les fils se lièrent, s'entremêlèrent, écheveau dense et lourd. June fixait, embarrassée, sa professeure. Ses larmes n'auraient pas du l'affecter. Jamais. Depuis quand se souciait-elle des autres ? Eux qui ne lui avaient jusqu'ici rien apporté de bon ?

Peut-être parce qu'elle se sentait vaguement coupable. Sentiment jamais éprouvé auparavant. Comme tant d'autres. Dont elle se serait sans doute passés. Une boule lui donnait l'impression de se former dans sa gorge, réfutant à sa respiration le droit de s'exercer correctement. Jusqu'à ce qu'enfin, miss Lowhell relève la tête, les yeux encore humides, des traces de larmes refoulées sur ses joues. Elle s'était faite forte, malgré le choc, qu'Heaven estimait dur à encaisser, sans pourtant savoir l'évaluer. Elle avait renvoyé au loin les souvenirs douloureux. L'apaisement revint, et la jeune fille cessa de torturer le bas de sa robe.

Était-ce-là censé être un dilemme cornélien ? Dès qu'elle eut entendu, l'adolescente fut tentée d'opposer un franc 'Non'. Elle ne voulait pas en savoir plus. Juste retourner dans un recoin où le monde pourrait l'oublier. Vraiment ? Un peu d'honnêteté. Elle réfléchit. C'était tellement plus simple sans tous ces parasites. Plantée sur sa chaise, elle braqua son regarde dans celui de sa vis-à-vis.

Je voudrais savoir.

Pourquoi, hein ? Pourquoi elle ? Pourquoi lui ?




C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP


Dernière édition par Heaven J. Kieran le Jeu 7 Mar 2013 - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Lowhell
Mental Prof
Mental Prof
avatar

Messages : 125
RPs : 42

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Sam 2 Fév 2013 - 17:57

THAT'S OUR STORY

Son élève avait fait son choix. Savoir. C'est ce qu'elle voulait. Tirant un tabouret de sous la table pour s'y asseoir, Emily faisait face à Heaven. Elle prit quelques instants avant de rassembler tous ses souvenirs et encore quelques autres pour les remettre dans l'ordre.

-Commencons par le commencement.

L'histoire, remonte à près de 50 ans. C'était celle d'un jeune chercheur, un savant, qui faisait des recherches sur le génome humain. Il cherchait à le faire muter, pour lui faire acquérir des particularités nouvelles, spécifiques. Offrir une évolution à l'espèce humaine. C'était ca, le but.

Après des années et des années, il a réussi. Il y a 24 ans, est né d'une mère porteuse, le premier bébé arrivé à terme, le premier à survivre.


Emily marqua une légère pause avant de reprendre, plus enjouée.

Moi. Les autres, vous, vous avez tous étés placés dans des familles. Par PMA ou par adoption. Moi, il m'a gardée. Il m'a élevée. Mais il vous suivait de loin. Il avait un dossier pour chacun de vous, où il notait tout ce qu'il apprenait. En Octobre, tous les ans, on faisait un album avec vos photos. En dessous, il y avait vos noms, vos âges. Il vous regardait grandir, savoir si vous alliez bien, si votre don se développait. Parfois, on voyageait à travers le globe et il m'emmenait dans les parcs ou vous jouiez. Il vous montrait du doigt et je vous regardais comme lui. Parfois, quand vous aviez à peu près mon âge, je venais jouer avec vous. D'autres fois je vous protégeais. J'essayais d'être une grande soeur. Comme je n'étais pas habituée aux contacts humains, la plupart du temps, je vous faisais peur. Et puis j'ai fini par me contenter de vous regarder, comme lui, quand on vous rendait visite.

C'était vrai. La plupart des enfants était effrayés par cette fille aux cheveux rouges qui se plantait juste à côté d'eux. Elle les fixait. Dessinait timidement du doigt dans le sable. Les regardait à nouveau. Caressait timidement leurs cheveux. Et lorsqu'ils fuyaient, elle retournait vers le vieil homme qui l'accompagnait, elle s'asseyait à côté de lui et continuait à les fixer.

Il m'a tout appris. Il m'enseignait son projet et aussi la lecture, l'écriture, la physique, la science et l'informatique. Et quand j'ai eu 10 ans, il est mort.

Et une nouvelle période avait commencé. La vie n'avait pas été facile après ca, loin de là. Même si elle avait au moins eu la satisfaction de pourrir celle de celui qui était devenu son tuteur.

Je suis passée sous la tutelle de son fils. Celui qui se fait maintenant appeler John Smith.

Emily marqua une longue pause, cherchant dans ses souvenirs, si elle avait croisé Heaven. Non. Peut être était elle trop jeune. A moins que...

Je crois que je t'ai vue. Une fois. Tu devais avoir deux ans. Le rose-violet, c'est ta couleur de cheveux naturelle?


C'est... THE GIFT
LA GUERRE C'EST LA PAIX
LA LIBERTE, C'EST L'ESCLAVAGE
L'IGNORANCE, C'EST LA FORCE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Dim 3 Fév 2013 - 0:38


We'll come again



Prête à accepter le poids de la vérité ? Il n'y avait qu'une seule et unique façon de le savoir. Jamais, dans sa vie, Heaven n'avait été confrontée à des choix importants. Elle n'en avait pas eu le temps. Et aujourd'hui, elle avait l'impression que ce simple "I want to know" pouvait modifier sa perception des choses. Restait à savoir en quelle dimension. Était-ce un bon choix ?

Lorsqu'Emily se rapprocha, par réflexe, la jeune fille recula, s’enfonçant sur sa chaise. Avant de réaliser à quel point c'était stupide. Mais après tout, c'était l'un des plus grands mérites de l'être humain, et elle devait bien en être une. Elle calma sa respiration; prête à entendre . Ou plutôt à écouter, enregistrer, oui, mais quoi ? Le tout ne dépasserait-il pas l'entendement ? Mais, c'était de toute manière déjà le cas. Elle se détendit définitivement.

Et elle suivit, attentive. L'histoire de cet homme. Celle d'Emily. La leur à tous, finalement. Et si elle n'avait pas été insensible de nature, elle aurait sûrement peiné à retenir une larme solitaire lors de l'évocation de l'enfance de ce premier spécimen. Parce que cette solitude, elle la connaissait. Elle ne la comprenait plus vraiment, par habitude, mais l'avait du moins déjà ressentie. Même si cela remontait à bien loin... Ou moins. Elle ne compatissait pas. Elle avait juste, quelques années plus tard, partagé le même genre d'expérience.

Mais donc... Cette volonté de dépasser les limites humaines... Ne tendrait-il pas vers l'eugénisme ?

Juna n'a jamais eu de passion. June a une culture générale vaste et éclectique. Mais si, vous savez. Toutes les formes de l'eugénisme. Les surhommes. Les races supérieures et inférieures. Et même l'avortement en cas de problèmes chez l'enfant. Ce désir d'atteindre l'être parfait, combinant intelligence, puissance, charme, et j'en passe.

Et si je comprends bien... Nous sommes tous des expériences ?

Quelque part, cela expliquait beaucoup. Cette sensation de ne pas pouvoir être avec les autres, normalement, comme le faisaient les autres enfants. Mais surtout, surtout, cela la rebutait. Ces modifications génétiques la dégoûtaient. Pas le fait d'en être, non. Simplement que quelqu'un se soit livré à de tels jeux.

Alors... Notre "famille"... Ne l'est pas vraiment, c'est ça ?

Et si jusqu'à présent elle arborait une mine composée, sa voix se brisa dès le début de sa dernière phrase. C'était trop. Trop pour elle. Et ça, c'est la tristesse, Heaven. Il en fallait beaucoup pour la secouer. Mais sa seule ancre venait d'être arrachée, reléguée à l'état de faux-semblant. Et elle, elle était repartie loin, sur ses larmes silencieuses, quelques mois plus tôt. Sous le coup du choc, l'humeur de la jeune fille, jusque-là studieuse, avait changé du tout au tout, lorsqu'elle avait enfin réalisé, et que le flot de question avait stoppé, mort lente. Elle en avait même oublié de répondre.




C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP


Dernière édition par Heaven J. Kieran le Jeu 7 Mar 2013 - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Lowhell
Mental Prof
Mental Prof
avatar

Messages : 125
RPs : 42

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Mer 6 Fév 2013 - 14:36

Emily Lowhell a écrit:
MEMORIES...



Emily n'avait pas achevé son récit. En fait, elle ne savait pas où l'arrêter. Où finissait le général pour céder la place au personnel. Mais cette limite, elle ne la connaissait pas. Pas vraiment. Le Don et son histoire avait toujours fait partie de sa vie. Avaient toujours été présents à ses côtés. Alors elle ne savait pas. Ne savait plus. Se fiant simplement aux réactions d'Heaven.

Pour y réagir.

-Non. Je dirais simplement que c'est humain. La recherche du mieux, du meilleur et de la supériorité, c'est ce qu'on a toujours fait. Et ce depuis le début de son existence, non?

La jeune enseignant espérait secrètement ne pas avoir à s'avacer plus loin dans ce domaine. S'il lui fallait citer des exemples à travers l'histoire, elle était cuite. Bien que sa curiosité naturelle aurait du la pousser à se passionner pour l'histoire, l'enfant puis l'adolescente qu'elle avait été ne prêtait pas d'attention particulière aux cours d'histoire du pensionnat. En ce point, elle atteignait même des dommets en dissipation, préférant étudier l'architecture, la trajectoire et l'inertie des avions en papier.
La question suivante et les émotions qui en transparaissaient agirent sur le coeur d'Emily comme un coup de couteau. La simple idée que quelqu'un puisse considérer son créateur comme quelqu'un de fou, de mauvais ne l'avais jusqu'alors jamais effleurée. Sensible autant à la détresse d'Heaven qu'à la sienne, elle se leva et fit rapidement le tour de la table pour enserrer son élève de ses bras.


-Non... Non. Il nous a tous aimés, autant les uns que les autres. Il vous aimait, vous, de loin mais il le faisait quand même.Il voulait veiller à ce que vous grandissiez tous heureux. Tout le temps que j'ai vécu avec lui, j'ai été une petite fille comblée. il s'occupait de moi mieux que beaucoup ne l'auraient fait. Et puis il n'a plus pu s'occuper de personne parcequ'il était mort.

La dernière question et la tristesse qui l'accompagnait, terminèrent de briser le coeur de la jeune professeur d'Informatique.


-Ca dépend... du sens que tu accordes au mot famille. J'ai tendance à lui donner le sens le plus large possble, incluant même les amis dedans mais je pense que du moment qu'ils t'ont élevé et aimé... ils sont ta famille. Tout dépend de ton point de vue à toi. Et de rien d'autre. Crois-y, Heaven.

Sujet compliqué, souvenirs douloureux et pour ne rien gâcher, Emily venait de découvrir que pour les autres, tout n'était pas aussi évident que ca l'avait été pour elle. Que certains pouvaient trouver cela monstrueux alors même qu'ils possédaient le Don.

Emily, son élève coincée dans l'étau de ses bras, s'était mise à pleurer.


C'est... THE GIFT
LA GUERRE C'EST LA PAIX
LA LIBERTE, C'EST L'ESCLAVAGE
L'IGNORANCE, C'EST LA FORCE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Mer 6 Fév 2013 - 23:34


Tomorrow, no sorrow ?




Elle prit le temps, sans forcément réellement le vouloir, d'écouter l'argument de sa professeur, qui la raccrochait à sa conscience, filin susceptible de se casser à tout moment. Presque iréel ; elle-même avait du mal à croire en sa propre existence. Sa voix s'éleva, exsangue, égrenant des échos trop métalliques au goût d'Heaven.

Peut-être avez-vous raison. Cependant, ça en reste inacceptable.

Elle était blême. Vide sang, vide de vie. Et dégoûtée, ne prit pas la peine de pousser le débat plus loin, malgré son intérêt. Vraiment ? Peut-être. Si ? Non. Non. Elle enfonça sa tête dans ses mains, les coudes sur la table, ferma les yeux, espérant peut-être avoir tout rêvé. C'était impossible, elle aurait préféré ne pas le savoir. Et malgré tout, elle reprit, faiblarde, mécanisme trop bien pensé dans son absurdité pour se stopper si facilement. Elle reprit, en apparence plus égale, toujours le regard rivé vers la table.

Il a fait le choix de priver des humains d'un peu de chose qui entre en ligne de compte pour construire cette humanité. On lui avait dit beaucoup de choses. Qu'on ne pouvait pas se fier à cette humanité, que c'était l'une des pires crevures au monde. Au contraire qu'il fallait aller vers elle. Petit bateau solitaire, elle voguait sur ses propres et uniques convictions. De nombreuses facettes de ce concept sont laides ou monstrueuses. Les enfants sont cruels. Mais qui mérite d'être modifié dans son être même afin de devenir meilleur ?

Peut-être, comme le disait Emily en se rapprochant, peut-être effectivement leur 'créateur' les avait-il aimés. Elle n'y accordait pas d'intention pour le moment. Toujours plongée dans réflexion. Pourquoi ? Emily lui parlait d'un père de substitution aimant. Lorsque'elle voyait un scientifique ayant voulu repousser les limites. Les deux visions lui semblaient incompatibles. Elle sentit son oeil la brûler. Resté trop longtemps ouvert, elle battit des paupières lorsqu'elle compris qu'un corps était collé contre elle. Le temps d'émerger de son débat scientifico-éthique, la jeune femme aux cheveux de sang l'enserrait dans ses bras. Elle s'était tellement faite oublier par la pensée qu'elle ne l'avait pas sentie. Et maintenant, en sentant des gouttes chaudes à l'odeur de sel, elle se demandait bien pourquoi elles étaient là. Incompréhension la plus totale. Elle ouvrit la bouche, mais pour dire quoi ? Dans un réflexe trop peu naturel, en décalé, elle vint apposer ses mains sur les épaules de Lowhell, sans qu'on sache encore trop si c'était pour l'appuyer, la réconforter ou la repousser. Sûrement pour la maintenir à l'écart le temps de prendre une décision, quelle qu'elle soit.

Alors doucement, elle se décolla de la jeune femme, et la fixa sans ciller, toute son incapacité à comprendre ce geste dans ses sourcils froncés et son regard dubitatif.

Miss... Ai-je dit quelque chose qui...?

Qui a déclenché cette réaction ? Ce ne serait pas à elle d'être en train de pleurer, non sur cette famille perdue, mais son départ, ce qu'elle leu avait fait, parce qu'elle n'était pas une enfant ordinaire alors ?





C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP


Dernière édition par Heaven J. Kieran le Jeu 7 Mar 2013 - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Lowhell
Mental Prof
Mental Prof
avatar

Messages : 125
RPs : 42

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Mer 6 Mar 2013 - 14:04


MEMORIES...



Emily fixa son élève, clignant des paupières pour chasser les larmes qui envahissaient ses grands yeux noirs.

-Non... Non. Tu n'as aucune espèce de responsabilité là-dedans.

Monstrueux.

Monstre.

Bête.

Monstre.

Monstrueux.

Autant de mots qui résonnaient en elle, s'entrechoquant dans les méandreux chemins de ses idées noires. Elle se leva du tabouret, promenant un regard sur la salle.

-On ferait mieux de rentrer chacune dans notre bunker, se reposer. Je te préviendrais, pour une prochaine fois... pour continuer à t'entraîner...

Perdue. Vacillante. Aussi forte que la flamme d'une bougie. C'était l'état actuel de la jeune femme. Léthargique. Une petite flammèche qu'un simple souffle pourrait éteindre définitivement.



C'est... THE GIFT
LA GUERRE C'EST LA PAIX
LA LIBERTE, C'EST L'ESCLAVAGE
L'IGNORANCE, C'EST LA FORCE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   Jeu 7 Mar 2013 - 16:07


It's time




Incompréhension.
Encore.
Ces quelques syllabes semblaient s'être décidées à envahir sa vie, chassant les douces sonorités de 'néant'. Parce qu'au fond, son vide, ça faisait un peu mal. De penser la quitter. Mais en vérité, ça l'écartelait. Elle s'y serait noyée.
Mais pour l'instant c'était l'incompréhension. Relative aux larmes de sa professeure. Malgré ses paroles, elle savait qu'elle avait outrepassé une limite quelconque.

Heaven dix-sept ans, ne comprend pas le concept de l'amour, n'aime pas son nom, et handicapée sociale de premier choix. Et on se demande encore pourquoi on a décidé d'arrêter là la série. Eh bah.

Alors elle sait qu'elle a fait quelque chose, elle ne sait pas quoi, elle sait qu'elle devrait aider, elle ne sait pas comment, elle sait qu'elle devrait partir, et pourtant, elle hésite. Avant d'hocher spasmodiquement la tête et d'obéir à l'ordre voilé. De saluer, l'oeil inquiet, de s'en retourner sur ses pas, et de sentir peu à peu la présence de Lowhell s'effacer. Au son du souffle du vent.





C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Boulevard of Broken Dreams ~ [H. Kieran]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Boulevard of Broken Dreams »
» narcisse sauvage || boulevard of broken dreams. [21/10]
» I WALK THIS EMPTY STREET ON THE BOULEVARD OF BROKEN DREAMS - 20 JUILLET, 18H34
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)
» Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Gift. :: ZONE RP :: LABORATOIRES-
Sauter vers: