The Gift.


 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 /Terminé/ Le vent nous portera. ◄Aleks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: /Terminé/ Le vent nous portera. ◄Aleks   Dim 11 Nov 2012 - 8:57

Elle flottait dans une sorte d’épais brouillard comateux. Allongée sur le côté, elle ne pouvait pas reprendre ce mouvement de roulis habituel, celui qui l’y enfermait, celui où elle se retirait, créant un silence artificiel qui la protégeait du mieux qu’il le pouvait. Un silence lourd, fait de non-dits, d’échos de cris entendus dans un sommeil partiel. Un mauvais silence, enfin mauvais pour elle. Ils étaient toujours là, seulement eux aussi étaient englués dans la même substance qu’Heaven. Non, pas Heaven. Pas Heaven. Ce prénom qui s’offre lui seul source de torture, il sait qu’on est seuls à souffrir, on est toujours seuls quand bien même d’autres hantent nos crânes. Ils se pressent au ralenti, là, là tout près, menaçants sans même le savoir, les mêmes tyrans que ces enfants si innocemment cruels. Leur simple pensée la fait à nouveau sombrer.

Lorsqu’elle émerge peu à peu, incertaine -est-ce que ça peut être pire éveillée ?- il y a une présence. Étrange. Elle ne se jette pas contre elle, inconsciente même des frontières. Elle se tient. Comme une maîtrise. C’est possible ? La jeune fille et celle qu’elle apprendra plus tard avoir été Emily Lowhell échangent quelques mots. Elle ne s’en souviendra pas, elle n’est pas complètement présente. Répondre est comme un réflexe. Heaven est une éternelle Alice qui ne veut pas sortir de son royaume glauque, parce que dehors, dehors il y a la réalité. La réalité fait mal, elle en perçoit les échos dans tout son être. Elle a assez à faire avec les voix de tout un chacun pour penser à vivre.

La deuxième fois semblait être la bonne. Enfin, la bonne compte tenu de la non-personnalité de la goth. Encore un peu sonnée par les produits qu’on lui avait fait intégrer moins de gré que de force, elle resta encore allongée une bonne dizaine de minutes, paupières fermées. Elle se sentait presque… Apaisée, même si ça n’était qu’artificiel. Avec un peu de chances, ces soi-disant médicaments auraient encore un minimum d’effet tout le long de la journée. Éprise de cet horizon, elle décida de se lever. Même pas d’hésitation quand elle pivota, après avoir envoyé valser sa couverture. Ses pieds fins effleurèrent le sol, glacé, ce qui ne parut la gêner en rien. Elle n’avait même pas remarqué. Regard perdu dans le vague, elle vint s’accouder à la fenêtre. Vieux réflexe. Il ne manquait que du relief et des pans de forêt au-dehors pour qu’elle puisse penser que son enlèvement n’avait jamais eu lieu. C’est bien, ma grande. Tu viens enfin de faire l’expérience de ce qu’on appelle communément la nostalgie. Peut-être parce que c’est la première fois que tu as quelque chose à regretter.

C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksandra Karamazov
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 168
RPs : 77

MessageSujet: Re: /Terminé/ Le vent nous portera. ◄Aleks   Lun 12 Nov 2012 - 19:45

Ouais, j’étais partie. Attendre des gens qui risquaient de ne pas revenir… On n’était pas des toutous, mince ! On ne devait pas leur obéir. Seulement leur témoigner un semblant de respect. Après tout, même si beaucoup de monde ici avait tendance à oublier, ils nous avaient arrachés de chez nous. Certains devaient en souffrir. Ils avaient sans doute de la famille, des amis, et peut-être plus ? Le destin, dans ce cas-là, était plus que cruel. Moi, rien ne me rattachais là-bas…

Si ce n’est que quelques tombes qui doivent être recouvertes de mauvaises herbes, depuis le temps. Les souvenirs recommençaient à affluer. Après avoir poussé le portail, il suffisait de contourner le manoir pour déboucher sur la deuxième partie du jardin, celle pas très entretenue. Là, si ce dont je me souvenais été vrai, des pierres devaient s’élever. Avec des inscriptions, et… Tout se re-brouillait. Magnifique stratégie que j’avais développée. Ne pas penser, oublier et tout ça pour ne pas souffrir. Pour résumer, j’étais lâche. Un sourire quelque peu vicieux se dessina sur mes lèvres, bien qu’il les quitta aussitôt. Ces pensées me donnaient des idées malsaines, je ne pouvais pas vivre avec ça. Et puis ça me détournait de mon but premier.

Pourquoi nous avoir accablés de tout ça ? Ce n’était pas la première fois que j’y pensais. Et à chaque fois, c’était la même chose. Sauf que là, j’avais vu la fille. Celle qui s’était écroulée pendant la réunion. Sur le moment ça ne m’avait tant perturbé que ça –je n’avais que jeté un bref coup d’œil, ne comprenant pas ce qu’il s’était passé- mais maintenant en y repensant… Elle devait avoir un sérieux problème. Sans doute à cause de son don.

C’est à ce moment-là que je me rendis compte que ça faisait bien 5 minutes que j’étais à genoux, le dos contre la porte donnant accès à l’infirmerie. D’accord, j’allais prendre de ses nouvelles. Mais ma position n’était pas un peu ridicule ? Allez, hop hop, on se lève. Dans un léger craquement – je me faisais vielle, il fallait croire- je me redressais. J’appuyais ma tête contre le mur pour récupérer un peu. Pourquoi j’avais mal à la tête comme ça ? J’appuyais ma main sur la poignée et entrebâillais légèrement la porte. J’avais assez d’espace pour me glisser, en tout cas. Oh, tiens. Une silhouette se dressait devant moi, caressant sans doute l’horizon de son regard :

-Ça va mieux depuis tout à l’heure ?

C'est... THE GIFT


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: /Terminé/ Le vent nous portera. ◄Aleks   Mar 13 Nov 2012 - 17:40

Si elle omettait la distance géographique entre ici et là-bas, les principaux repères géographiques du paysage, le manque d'une source de chaleur dans son dos, et surtout cette chaleur humaine qu'il répandait alors même qu'elle, l'ignorait, inconsciente de son bonheur d'alors, oui, June aurait pu se croire chez elle en hiver. La neige est la même partout, après tout. Au pire, ils partageaient toujours le même ciel. En étant optimistes, ils étaient tous encore en vie. Bah tient, de l'optimisme. Ça n'avait jamais été un de ses traits de caractère, ce n'était pas en Alaska que ça allait changer.

Et ces fichus cachets qui se dissipaient peu à peu. C'est ce qu'elle croyait. Ils entraient dans leur deuxième phase. Son Don reprenait ses droits, bien qu'atténués. Si ces résultats parvenaient d'un quelconque moyen aux oreilles des scientifiques de The Gift les ayant créé, ils en seraient ravis. Elle avait toujours les yeux dans le vague tandis qu'elle sentait les ruminements d'une présence dehors. Elle semblait... prostrée, mentalement parlant, fermée sur des pensées amères. Des images lui parvinrent, avec les dégâts causés par les souvenirs. Oh, c'était donc ça. En rien perturbée, ce qui ne sembla pas l'étonner, elle resta embarquée dans sa propre mémoire. Elle fut totalement étonnée en entendant une voix derrière elle.

Surprise, elle se retourna, d'un geste vif, ses cheveux voletant autour d'elle. Trop longs, bien trop longs. Mais elle ne songeait pas du tout à les couper. Ses yeux bleus plantés dans ceux à peine plus clairs de sa visiteuse. Son visage lui disait vaguement quelque chose. Mais les bribes de pensées qu'elle lui affiliait ne collaient pas du tout à ce qu'elle avait ressenti à peine quelques minutes plus tôt.

Je pense pouvoir dire que oui...

Elle laissa un silence. Un de ces silences qui signifie qu'on a pas fini. Intriguée, la fixant à présent, elle pencha légèrement la tête, avant de reprendre.

C'est indiscret. Mais à quoi pensais-tu juste avant de franchir le pas de la porte ? C'était gênant, elle le savait. Pour elle aussi, d'ailleurs. Elle reprit. Tu avais l'air assez... Sombre.

C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksandra Karamazov
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 168
RPs : 77

MessageSujet: Re: /Terminé/ Le vent nous portera. ◄Aleks   Mer 14 Nov 2012 - 18:12

J'allais m'apprêter à répondre. Elle allait mieux, voilà quelque chose de bien. Ce fut la question qu'elle posa ensuite qui me troubla plus qu'autre chose. Comment ça, mes pensées étaient sombres... ? Bien sur, elle avait raison. Mais... D'où savait-elle cela ? Je retins un soupir, devinant la réponse en même temps que je me posais la question. The gift devait être en cause. Il y aurait donc des chances qu'elle soit... Télépathe. Bizarrement, ça ne me troublait pas plus que ça qu'on puisse lire dans mes pensées. Qu'avais-je à cacher ? On m'avait déjà tout pris. Il ne me restait plus que ma dignité et mon histoire. Et encore, cette dernière, une jeune femme me l'avait volé. Sans le vouloir, mais le mal était fait.

Je relevais la tête tout en plissant légèrement les yeux. Son physique était... Spécial, oui, c'était le mot. Ses cheveux -ou plutôt leur couleur- m'intriguaient plus qu'autres choses. Bleu violet, avec quelque mèches de roses... Sur certaines personnes, cela donnerait un résultat abominable. Mais sur elle, tout semblait s'accordait parfaitement. Je détaillais un peu plus son visage et là je tombais sur ses yeux. Directement, je fus happée par leurs profondeurs. J'étais sur le point de me perdre dans son regard quand je me rendis compte qu'on mon inspection commençait à être gênante. Je fronçais les sourcils et regardais fixement le sol.

Je me devais de lui répondre. Même si je n'en avais aucunes envies. Pourquoi les gens s'enquiquinaient à me faire souffrir ? Ce n'était pas voulu, je le savais malheureusement bien. Alors, c'était le destin si je commençais à croire à des trucs comme ça...- qui me jouait un de ses mauvais tours. Ou encore, c'était pour me punir de me plaindre trop.

- A ma famille, essayais-je de répondre d'un ton neutre.

Toujours essayer, même si ça loupe la plupart du temps.

- Télépathe, non ? dis-je en chuchotant à moitié.

C'est... THE GIFT


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: /Terminé/ Le vent nous portera. ◄Aleks   Jeu 15 Nov 2012 - 15:31

Elle resta adossée à la fenêtre. Ce froid parfaitement tangible sur ses avant-bras trop chauds l’apaisait. Au moins, ça, c’était un repère fixe. En fait le froid c’était pas si mal. Et puis dans une région comme ça, sa qualité de ‘repère fixe même en été’ était totalement méritée. De plus, il calmait June, l’apaisait. Pas qu’elle soit particulièrement sur les nerfs, mais ces évanouissements la laissaient toujours déstabilisée. Et ça lui donnait autre chose sur quoi attarder ses pensées que la jeune fille en face d’elle. Premier contact humain prolongé depuis… Son enlèvement. Elle arrivait à ne pas y faire attention.

Seule flottait une impression générale de détermination autant que de résignation. Assez étrange, voire totalement contradictoire. Elle fronça les sourcils alors que… -Elle crut lire son prénom dans un amas de pensées trop peu contrôlées- Qu’Aleksandra baissait les yeux. Avec son physique particulier elle avait l’habitude d’être dévisagée, encore plus depuis qu’elle avait appris avoir commencé son existence dans un labo. Mais cette démarcation vestimentaire était choisie. Un moyen comme un autre de s’éloigner de la norme. Elle ne faisait même pas partie du même monde, pourquoi vouloir coller à une société ?

Heaven sentit qu’elle l’avait blessée. Avec cette candeur qu’ont les enfants quand ils insultent sans trop savoir. Cruauté ingénue. Elle ne releva pas la voix qui se brisa sur la dernière syllabe. Ce n’était pas ses affaires. Elle en apprenait déjà bien trop en respirant le même air que d’autres. Mais quelque chose l’intriguait… Le contact mental de cette fille était… Spécial. Elle avait l’impression de l’avoir déjà sentie, son esprit dans sa totalité. Aussi, elle acquiesça à sa question. Elle ne l’avait pas caché, après tout. Après une longue minute à peser le pour et le contre, elle se leva, et prit la main de la blonde, la fixant droit dans les yeux. Comme elle le pensait, ses yeux d’un bleu doux étaient presque transparents, et pourtant lumineux. Non, elle ne trouvait rien. Ce contact ne suffisant pas, elle s’avança, appuyant son front contre celui de sa vis-à-vis, paupières à présent closes. Elle avait agi sans trop réfléchir. Elle cherchait. Cet esprit lui disait quelque chose, plus que si elle s’était contentée de la sonder alors qu’il y avait trop de monde pour qu’elle puisse contrôler the Gift. La tête constituait le siège des pensées, donc logiquement… Elle respirait lentement, concentrée. Se reculant, elle murmura.

Quel est ton Don ? J’ai une drôle d’impression…

C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksandra Karamazov
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 168
RPs : 77

MessageSujet: On ira loin...~   Mar 20 Nov 2012 - 18:18

Il faisait froid. Un courant d'air, pourtant léger, semblait me transperçait. Ou alors, c'était de la faute aux frissons qui parcouraient mon dos depuis la question fatidique. Même si elle ne m'en avait pas demandé plus malgré ma réponse brève, j'étais toujours aussi mal à l'aise. En fait, je crois que ... C'était sa présence qui me mettait dans cet état. Oui, moi, Aleksandra. La fille rentre dedans, aux multiples conquêtes, jamais timide, était mal à l'aise face à une fille - dont je ne connais même pas le nom, ou alors, je ne l'avais pas retenu- à cause de quelques mots et d'une intonation de la voix. C'était du beau.

Ensuite, tout se passa comme dans un rêve. Elle me prit la main, et je n'eus aucunes réactions. Elle semblait chercher quelque chose qu'elle ne trouvait pas, visiblement, vu que son deuxième geste fut de coller son front contre le mien. J'ouvrais légèrement la bouche pour lui demander ce qu'elle faisait quand je sentis mon cœur accélérer. Sensation tout aussi agréable que cette chaleur qui se répandait dans tout mon corps. Le rouge ne m'était heureusement pas montée aux joues, ma dignité était donc pour l'instant conservée.

Elle recula de quelques pas, tout en essayant de masquer son air gêné. Je me mordis les lèvres. J'avais fait un bref geste, comme si j'avais voulu la retenir. ... J'avais voulu la retenir. Le contact ne m'avait absolument pas dérangé, et ceci me troublait encore plus. Faire une tête convenable. Lui répondre sans flancher.

- J'ai le don du copier coller, dis-je du bout des lèvres.

C'est... THE GIFT


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: On f'ra des vagues... ~   Mer 21 Nov 2012 - 21:59

Heaven la sentait gênée. Ou du moins, comme si la blonde ne se sentait pas à sa place. Voilà, un peu dans cette idée. Il fallait croire que la goth embarquait les gens dans son petit monde. Ce qui n'était absolument pas son but. Il avait été créé pour qu'elle y soit seule. Loin des autres, de leurs agressions. Et pourtant, en Aleksandra, elle ne ressentait rien de tout ça. C'en était presque étrange. Même si ici ce mot avait perdu de son sens, elle persistait à s'y accrocher de temps à aure. Disons plutôt qu'elle était... Pas forcément une exception, peut-être un cas un peu à part ? Elle se traita intérieurement d'idiotes. Ils étaient tous des cas de laboratoire, de toute façon.

Elle s'affligea d'autres petits noms tout aussi charmants quand elle vit l'air peinée sur le visage de celle qui lui semblait, à l'accent, venir de l'Europe de l'Est. Elle ne savait pas trop pourquoi. C'était peut-être la première fois qu'elle faisait souffrir quelqu'un. Ou la première fois qu'elle prenait conscience de la douleur apportée par les souvenirs. Un air profondément désolé se peint sur son visage.

Sa réponse l'intrigua, alors qu'elle s'asseyait sur le lit d'hôpital et invitait sa camarade à prendre place elle aussi.

Donc, tu reproduis le Don des autres ?

Elle imaginait qu'il y avait plusieurs contraintes. Ou alors, elle était toute-puissante, pouvant s'arroger tous les pouvoirs à l'infini. Ça devenait un bon scénario pour la révolte puis l'ascension au pouvoir d'une tyran mégalomaniaque. En plus dans l'ambiance confinée et malsaine d'un immense centre scientifique traitant de la manipulation ADN sur les humains. Oui, ça pouvait faire un très bon cadre, tout ça. problème, elle y jouait.

Elle se retourna à demi vers Aleksandra.

Dis-moi. Tu aurais utilisé ton Don dans la salle alors que je venais de... De lâcher prise ?

C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksandra Karamazov
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 168
RPs : 77

MessageSujet: Re: /Terminé/ Le vent nous portera. ◄Aleks   Dim 25 Nov 2012 - 19:34

La culpabilité que je pouvais lire sur son visage était une torture pour moi. Je lui présentais un visage neutre, mais je me sentais plus que coupable. Je ne voulais pas lui faire de peine et ce même si je savais que..Je n’avais rien fait pour m’en vouloir… Mais ce sentiment me prenait au cœur et me compressait, m’empêchant de respirer normalement.

- Exactement , répondis-je, heureuse de pouvoir me concentrer sur autre chose.
A sa remarque suivante, une scène me revint à l’esprit.

C'était comme un élastique qu'on avait tendu au maximum puis relâché. Il passa par presque tous les esprits et m'envoyait des multitudes de dons copiés. Je grimaçais sous l'afflux de pouvoir et me concentrais pour demander à "l'élastique" de revenir. Ce qu'il fit heureusement. Il n'avait pas pénétré dans l'esprit des prof'. Des dizaines et des dizaines de pensées m'assaillirent. Mais je me concentrais plutôt sur la fille qui s'était écroulée. Ce contact... Je ne l'oublierais jamais.
Je comprenais mieux maintenant…

- Si. Et c’est à ce moment-là que j’ai… Remarqué ton esprit. Il n’est pas comme les autres.

Comment lui avouer qu’il m’attirait plus qu’autre chose ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: /Terminé/ Le vent nous portera. ◄Aleks   Jeu 29 Nov 2012 - 20:21

Toujours ce décalage... Si seulement les gens pouvaient agir en fonction de ce qu'ils pensaient, tout aurait pu être plus simple. C'est beau les illusions. La gêne d'Aleksandra allait se répercuter en Heaven. C'était étrange. Quelque chose qu'elle n'avait jamais senti ni ressenti. La culpabilité. Ironiquement, c'était ici qu'elle commençait à vivre. Commençait. Doucement. Elle se sentait coupable. De quoi, elle n'en était pas vraiment consciente. D'un geste instinctif, June pris la main de la jeune blonde dans la sienne. Elle-même ne savait pas vraiment ce qui avait motivé son geste, elle qui n'était jamais allée vers les autres. Elle qui n'allait jamais vers les autres. Sa main aurait été doté d'une volonté propre que le résultat aurait été exactement le même.

Aleks... Calme-toi. Respire, doucement.

Ce serait mieux pour elle deux. La jeune fille aux cheveux colorés sembla se rendre enfin compte de son geste, et lâcha la main de sa camarade, presque étonnée par ce contact. Chaleur humaine. Confuse, elle se retourna, jambe croisées et remontées vers l'arrière. Les plis de sa robe semblèrent revêtirent une grande importance, et elle se mit à jouer avec, le regard perdu par-delà la fenêtre.

Tu pourrais me décrire ce que tu as 'perçu' ? C'était toi, la conscience qui a tout enveloppé, c'est bien cela ?

Qu'est-ce qui la poussait à continuer cette conversation ? Se laisser porter par son état cataleptique, et laisser aller ses pensées dans le torrent des autres, comme elle avait si bien appris à le faire, semblait pourtant être l'option la plus évidente. Et pourtant... Il y avait quelque chose. Cette impression qu'elle avait eue, ce jour-là.


C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksandra Karamazov
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 168
RPs : 77

MessageSujet: Y a comme une gêne ~   Mar 4 Déc 2012 - 18:38

Quand sa main saisit la mienne, ma réaction fut immédiate, bien que peu visible. Je me détendais entièrement et manquais même de lâcher un soupir de soulagement. Je commençais vraiment à perdre la raison. Je fermais doucement les yeux et me concentrais sur ce contact. C'est fou comme cette petite touche de chaleur pouvait me faire autant de bien... Elle me demanda de me calmer. Me calmer, me calmer... D'accord. Mais comment pouvais-je essayer de me concentrer avec sa main posée sur la mienne ? Elle finit par ramener son bras contre elle et je perdais le contact une deuxième fois. C'était assez frustrant. Et mes sentiments déroutants.

Hum... Il valait mieux que je lui apporte une réponse convenable. Lui dire que la fois où j'avais entendu ses pensées, j'avais cru qu'elle était totalement dérangée et inapprochable ? Surtout, ce qui m'avait marqué, c'était son esprit, si différent des autres que j'avais touché...

-C'est plutôt compliqué avouais-je.J'avais l'impression que tu étais "perdue" dans tes pensées, si je peux me permettre... Enfin, très étrange.

Je me perdais dans ma réponse, qui ne devait pas avancer la jeune femme plus que ça.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: /Terminé/ Le vent nous portera. ◄Aleks   Ven 7 Déc 2012 - 20:37

Heaven perçut des bribes de pensées d'Aleksandra avant même qu'elle n'ouvre la bouche. Dérangée, hein ? Oui, et pas qu'un peu. Le regard rivé sur les flocons qui tombaient soudain dru dehors -il faisait sûrement assez chaud pour permettre à la neige de tomber convenablement-, il lui semblait que c'était plus la voix en elle-même de la jeune Russe que ses paroles qui parvenait à ses oreilles. Elle se laissait aller à sa tessiture, son accent étranger et pourtant agréable, et...

Et heureusement qu'il y avait la télépathie pour enfoncer une partie de sa remarque dans le crâne de la jeune fille. Elle s'arracha à contrecœur de sa contemplation, tant visuelle qu'auditive. Première fois de sa vie qu'elle estimait que son Don pouvait être utile. Enfin, première depuis qu'il s'était manifesté dans sa plénitude. Elle tenta de reprendre une voix neutre, avant de tenter de l'éclairer. Ne pas se trahir était une chose. Masquer ce qui ressemblait trop pour elle à des émotions, en était une autre.

C'est normal. Tu n'as pas perçu que les miennes, alors. Mais aussi toutes celles que j'étais en train "d'entendre", et qui vrillaient dans mon crâne. Elle laissa une pause. Ou peut-être que non. Tant que tu n'avais pas copié mon Don, il y a possibilité que tu n'aies pas put les écouter. Que c'était uniquement mon propre esprit que tu percevais. Heaven eut un bref rire sans joie, qui mourut doucement. Et, là, oui, avec les morceaux épars de mon esprit un peu partout, j'ai du passer pour folle.

C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksandra Karamazov
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 168
RPs : 77

MessageSujet: Re: /Terminé/ Le vent nous portera. ◄Aleks   Sam 15 Déc 2012 - 18:49

Mon esprit était dans un sacré état. Déjà que mes pensées échappaient totalement à mon contrôle, je savais que la jeune femme en face de moi pouvait les lire quand elle le souhaitait. Et j'étais totalement à découvert, car je ne savais pas du tout comment empêcher une intrusion dans ma tête. Et encore, si je n'avais rien à cacher, ce ne serait pas si dérangeant. Mais là, il se trouvait que j'essayais de lui dissimuler un truc, et son don ne m'aidait vraiment pas. Si seulement mon cœur ne battait pas comme un fou, si seulement je n'essayais pas d'empêcher ce rouge de me monter aux joues, si seulement... Je n'étais pas en train de tomber amoureuse d'une inconnue, d'après ce que je pouvais ressentir.

La chose positive, dans cette histoire, c'est qu'elle semblait aussi troublée que moi. La chose encore plus négative, c'est que ce n'était sans doute pas par ma présence, mais à cause de mes réactions. Qu'est-ce que je m'en voulais d'être aussi... Peu discrète ? A la base, je devais juste aller voir son état, pas commencer à discuter avec elle et encore moins me... troubler. Car oui, je l'étais. A un tel point que je ne compris pas ce qu'elle me disait. Elle eut le droit à une Aleksandra parfaitement ridicule.

- Excuse-moi je... je n'ai pas compris ce que tu as dis...

Et c'est à ce moment que ses yeux capturèrent les miens. Je me plongeais entièrement dans son regard. Je battis des paupières, mais rien n'y faisait, je ne pouvais pas décrocher. Et, au plus profond de moi, je savais que j'étais perdue, et que je ne souhaitais pas retrouver mon chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: /Terminé/ Le vent nous portera. ◄Aleks   Dim 16 Déc 2012 - 22:21

C’était… C’était horrible, de pouvoir lire tout ce qu’elle voulait, ou plutôt ne voulait pas, dans l’esprit des gens. C’était ce qui avait fait de sa vie un cauchemar, par temps de veille ou de sommeil. C’était atroce, c’était contre-nature. Mais ici et maintenant, c’était horriblement gênant. De connaître les pensées, en partie, d’Aleksandra. Le pire, c’est qu’elle ne savait pas si le fait d’arriver ou non à interpréter ce puzzle de phrases et d’émotions était une bonne ou une mauvaise chose. La gêne s’installa. Il lui semblait que la chaleur qui la prenait soudain aux joues était inversement proportionnelle à la température extérieure. Elle retourna la tête vers la blonde quand elle lui expliqua son incompréhension. Elle retint un soupir. Et elle fit bien, parce que l’on n’aurait pas trop su si ça avait été de désespoir d’être passée pour une folle, d’agacement de ne pas avoir été claire, ou de satisfaction en entendant sa voix.

Elle resta un long moment à fixer ses grands yeux bleu pur avant de se décider à prendre la parole. Elle l’entendait mais ne la comprenait pas. Elle tentait, elle cherchait. June ne savait pas exactement ce qu’elle cherchait dans ces iris, mais elle cherchait. Lorsque la jeune fille voulu reprendre la parole, aucun mot ne sortit d’abord de sa gorge serrée. Elle regarda de côté, visage baissée, comme un peu honteuse, sans trop savoir pourquoi. En fait, elle était incapable d’y mettre des mots. C’était indescriptible pour quelqu'un d’extérieur. Pour la deuxième fois, elle vint franchir la distance qui les séparait, appuyant son front contre celui, lisse et tiède, d’Aleksandra. Avant de lui projeter un aperçu de ce qu’elle avait dû entrevoir il y a à peine quelques heures. Des morceaux épars, des bribes, des flashs, tout qui volait dans tous les sens, butait dans de l’invisible, revenait vers elle, et puis elle, sa propre conscience, qui s’égarait, incapable de rester unifiée. Elle avait besoin d’un contact physique pour ça, elle était incapable de laisser le tout concentré en un même point sinon. Il était purement impossible de tout rassembler en un seul corps, le sien, sans en perdre au passage. Haletant sous le poids de ce qu’elle essayait tant bien que mal de faire comprendre, elle se laissa aller contre la Russe, ses lèvres frôlant les siennes. Comme électrifiée, elle se redressa, rompant le pont mental qu’elle avait formé. Haletante.

C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksandra Karamazov
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 168
RPs : 77

MessageSujet: Re: /Terminé/ Le vent nous portera. ◄Aleks   Jeu 20 Déc 2012 - 7:15

Une nouvelle fois, sa tête vint toucher la mienne. Mais cette fois-ci, ce fut plus qu'étrange. Ce fut... Extrêmement agréable. Je ne compris que quelques secondes après pourquoi elle avait fait cela, même si tout était incompréhensible, une fois encore. Elle m'obnubilait trop. A la réflexion, je pensais qu'elle ne s'était sans doute pas gênée pour lire mes pensées, et donc était au courant pour l'attirance que je commençais à ressentir à son égard - si, en voyant es réactions, elle n'était pas déjà au courant. Et bizarrement, je n'étais pas gênée. Il valait mieux que tout soit clair dès le début, que je puisse prendre mes distances et m'enfermer dans ma coquille si sa réponse était négative. Comment le contraire pourrait-il être possible ? J'étais une inconnue, et cela était quand même la clef du problème. Je préférais donc déjà commencer à oublier, car je pressentais que ça allait prendre du temps.

Il se passa une poignée de secondes, quand deux lèvres chaudes se posèrent contre les miennes. Enfin, plus précisément, frôlèrent les miennes. Il ne fallait pas que je laisse mon imagination m’emporter. Surtout avec cette impression que ce geste n'était pas fait exprès. Mais quoi que je pus penser, mon cœur s'emballa et le rouge commença à me monter aux joues. Et je me surprenais à vouloir un autre baiser, mais cette fois-ci, un vrai. J'étais avide de ces sensations, et même si je les avais déjà connus, les redécouvrir ne me gênait aucunement. Je décidais de ne me plus me poser de questions. Je posais mes mains sur les deux joues de la jeune femme et posais délicatement ma bouche sur la sienne. C'était pour ne pas être trop brusque. Un baiser emplit de passion suivit, comme si j'essayais de lui faire comprendre que je ne voulais qu'une chose. Elle.

Une pensée horrible me vint alors à l'esprit. Et si elle, ne voulait pas de moi ? Je stoppais immédiatement mon geste. Le rouge me monta aux joues, mais cette fois plus par honte qu'autre chose. Et bizarrement, je n'arrivais même plus à la regarder en face. Je me levais brusquement, les larmes coulant sans s'arrêter de mes yeux. J'essayais tant bien que mal de formuler un "Désolée", mais les sanglots empêchèrent le mot de sortir. Je sortais de la pièce en claquant la porte, et m'adossais contre celle-ci. Retour au point de départ. Je n'aurai jamais du faire ça, que ce soit pour elle que pour moi. Mais comment pourrais-je revenir sur mes pas, m'excuser et faire comme si rien ne s'était passé ?

Je m'en voulais déjà...

C'est... THE GIFT


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: /Terminé/ Le vent nous portera. ◄Aleks   Mer 26 Déc 2012 - 13:35

Elle s'était reculée, haletante. Haletante parce que choquée. Le pire étant sans doute que c'était de son propre fait. Haletante parce que honteuse, d'avoir, même involontairement, embrassé quelqu'un. Ou presque. Haletante, tout simplement aussi à cause de l'effort mental fourni précédemment, et qui s'était révélé totalement inutile. Mais en l'instant, June s'en fichait éperdument. Haletante à cause de la poussée d'adrénaline, inexplicable, qui l'avait traversée. Haletante, parce qu'elle s'en voulait, même si la raison lui était pour le moment passablement inconnue.

Ne sachant sur quel pied danser -entre excuses et... Et ? Entre deux chaises. Depuis quand cherche-t-on à nommer des chaises, hein ?-, elle releva la tête vers Aleksandra. Elle ouvrit la bouche, sans même trop savoir ce qu'elle voulait dire. En la voyant se rapprocher, son seul réflexe fut d'écarquiller des yeux étonnés, d'un bleu virant au gris. Insondable. Toujours ouverts lorsqu'elle sentit, non sans surprise, deux lèvres se poser sur les siennes. Et elle ne put que se laisser aller, sous la douceur et la maîtrise d'Aleks. À ce moment, cette dernière aurait pu faire ce qu'elle voulait d'Heaven. Pendant, oh, au moins les quelques secondes que dura son baiser, jusqu'à ce que la télépathe reprenne une partie de ses esprits. Celle-ci fut incapable de lui expliquer le pourquoi de la larme qu'elle sentit filer sur sa joue émaciée, ni cette sensation de brûlure sur sa bouche, alors qu'elle voyait la fine silhouette quitter l'infirmerie.

Elle ne trouvait pas de réponses aux interrogations qui se pressaient sous son crâne. Et puis soudain plus rien, un vide qui se reflétait dans son regard devenu terne. Se prolongeait dans l'écho du claquement de la porte. Les secondes, les minutes passèrent. Sa perception du temps était faussée, perturbée par cette envie irrépressible de recommencer. Goûter à nouveaux ces lèvres sur les siennes. Dans ce cas, une fois la cadence de sa respiration retrouvée, pourquoi ne s'était-elle pas levée, n'était-elle pas sortie chercher la jeune Russe ? Une seule chose : c'était Heaven. C'était elle, et c'était tout.

Comme si elle ne faisait pas plus de cas des évènements, June ramena ses jambes sur le lit, le laissant défait de leur brève étreinte, avant de sombrer dans un sommeil léger moins qu'une contemplation attentive de la fenêtre, le dos tourné à la porte.

Spoiler:
 

C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: /Terminé/ Le vent nous portera. ◄Aleks   

Revenir en haut Aller en bas
 
/Terminé/ Le vent nous portera. ◄Aleks
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le vent nous portera
» Le vent nous portera. → Kidnappés
» Le vent nous portera~[Natalya/Belarus - finie]
» Quand le vent nous portera...
» Ann ▲ J'irai là où le vent me portera

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Gift. :: ZONE RP :: INFIRMERIE-
Sauter vers: