The Gift.


 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On est pas astronautes... La nourriture croît que si. •LIBRE 3 PERS•

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Henrietta Mills
Externe Elève
Externe Elève
avatar

Messages : 45
RPs : 10

MessageSujet: On est pas astronautes... La nourriture croît que si. •LIBRE 3 PERS•   Lun 5 Nov 2012 - 15:08

Bientôt, on me surnommera le fantôme de la base ! C'est vrai aller, venir, lancer des regards frigides et sans aucune once d'amabilité face à la salle des profs, la réputation de la femme glaçon me poursuivra pour le reste de ma vie. Et si on regarde bien, à presque tuer les gens au seul contact de ma peau, froide, ça me décrit bien.
Je me traîne, donc, dans ce couloir sans fin. Il me faut un moment pour comprendre que c'est le tunnel menant au réfectoire. Voyez ? Je deviens complètement lunaire à force de visiter cet endroit en long et en large.
Tenez, la semaine dernière, j'ai surpris John Smith qui mettait la main aux fesses d'une des intendantes...
Voilà que je parle toute seule. Bah voyons, dans le genre pas-schizo, ça porte à confusion Henri.

Je finis par arriver jusque l'endroit tant convoité. Tant convoité étant un grand mot. LE PLUS GRAND CHOIX DE CHAISES du nord des Etats-Unis d'Amérique, Messieurs-Dames. En bois, en plastique et même en polystyrène renforcé ! Il en a pour tous les goûts. En fait, ça ressemble d'avantage à une banque alimentaire. Bien entendu, ça n'échappe pas aux charlottes réglementaires et aux BMNI (bouillies-mouvantes-non-identifiées). Je m'avance, le badge au bout du gant, passant contre la machine. Le 'BIP" sonore fait apparaître comme par magie un plateau dans la fente de la machine et je m'en empare. Grande Stupeur ! Il est absolument bouillant.

Me cambrant légèrement, celui-ci retombe sur la plateforme du présentoir et je me sers, évitant l'entrée, privilégiant ce qui ressemble le plus à de la nourriture.
Vient alors l'étape terrifiante et Ô combien redoutée du "Avec ou sans légumes".
Brocolis, je me contente de secouer la tête, lèvres condamnées à nouveau depuis l'affrontement avec David. J'attrape mon plat, ça reste supportable et, avec empressement, je me retrouve à une table, vide.
J'ai bien veillé à ne croiser aucun regard. Peut être cette araignée, mal logée que je me contente d'éjecter, sans lui faire goûter une mort douloureuse.
Pas même un spasme nerveux, je lâche un petit rire étouffé avant de jouer au jeu le plus délectant.
"Qu'est ce que c'est que cette masse verte gélatineuse ?".

C'est... THE GIFT
Un poussin, deux poussins, trois poussins... David est jamais là pour jouer son rôle ou Merde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyouko Yamamoto
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 33
RPs : 23

MessageSujet: Re: On est pas astronautes... La nourriture croît que si. •LIBRE 3 PERS•   Lun 5 Nov 2012 - 15:26

Le réféctoire est si plein à craquer dites-moi. Non, je ne le vois pas, mais disons qu'on pourrait entendre les bavardages et autres cris à trois kilomètres de la cantine. Oh, ça donne tellement envie, cette conviction que dans quelques minutes, mes tympans ressembleront à de la bouillie, un peu comme celle qu'on nous sert à la cantine. Si je devais donner une note à ce restaurant pour élèves étranges... Je ne donnerai aucune étoile, il n'en mérite pas. Voyez, on nous maltraite, là-dedans. Pourquoi est-ce qu'il n'y a qu'à Paris qu'on peut goûter des plats pour gastronome? Bon, les pizzas, ça me va tout à fait, il faudrait que j'aille demander à John Smith de changer ses habitures alimentaires, c'est probablement par la faute de ce qu'il peut appeler "La nourriture qu'il avale", qu'il est aussi ravagé de la boîte cranienne.
J'arrive enfin dans le self-service, mais il y a des bouchons. Un gars a décidé de faire le difficile et attend devant là où sont les plats de résistance, continuant de dire qu'il veut absolument des haricots verts. Mais il est fou ou quoi? Je peste contre sa débilité et je grille tout le monde en leur passant devant, tenant le plateau à une seule main, manquant de le faire tomber à plusieurs reprises. Des mois d'expérimentation, ça fait les muscles!
La salle est pire que ce que mon imagination me soufflait... C'est à peine si une table est libre. Il n'y en a aucune. Je passe à côté des rangées de personnes qui rient aux éclats ou se contentent de toucher leurs légumes à l'aide de leurs fourchettes dans leurs assiettes en tournant, pour certains, de l'oeil. Maintenant plus qu'à me taper une coincée! Je place mon plateau sur une talbe où mange déjà une fille que je connais de vue. Le genre de fille à qui on ne parle pas tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksandra Karamazov
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 168
RPs : 77

MessageSujet: Re: On est pas astronautes... La nourriture croît que si. •LIBRE 3 PERS•   Lun 5 Nov 2012 - 16:11

C'est dans des moments comme ça que j'aimerai avoir une voix aussi puissante que Miss Lowhell. Malgré qu'elle me repousse, "«-VOS GUEEEEEEEEULES!!!!»'' était devenu mon expression favorite. J'avais bien envie de la ressortir. Mais on pourrait m'accuser de plagiat alors je la fermais. Mais j'avais réellement envie de crier un coup. Pourquoi la file s'était soudainement arrêtée ? J'étais en train de mourir de faim. C'était si dur que ça de choisir entre les haricots et les brocolis ? Euh... Oui, en fait, c'était compliqué. Je soupirais et poussais sans ménagement la personne devant moi. Elle me regarda d'un air horrifié et s'activa, à mon grand contentement. Après des longues épreuves de choix entre deux choses dégoutantes, je débouche dans la grande salle. Et là, malheur. Pas une seule table de libre. Dieu miséricordieux, pourquoi m'imposer cette épreuve ? - Non, je n'étais pas croyante, mais ces expressions exprimaient tout à fait mon mécontentement-. Bon, il allait falloir que je me tape l'incruste sur une table...

Mon regard s'arrêta sur une table de six, occupée par deux personnes. Enfin, la deuxième personne venait à peine de poser son plateau, mais passons. Je m'approchais des deux jeunes filles et les inspectais rapidement. Une semblait murée dans son silence, l'autre avait l'air plus avenante. Je m'adressais pourtant aux deux.

- Puis-je venir à votre table ? Il faut dire qu'il n'y a plus tellement de place ? dis-je avec un jolie sourire.

J'avais articulé du mieux que je le pouvais, mais il faut dire que l'anglais n'était pas forcément mon meilleur ami, avec tout ces sons différents. J'espérais juste qu'elles me comprennent. J'attendais leur approbation avant de m'asseoir.

C'est... THE GIFT




Dernière édition par Aleksandra Karamazov le Dim 10 Mar 2013 - 13:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémentine Diostella
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 95
RPs : 73

MessageSujet: Re: On est pas astronautes... La nourriture croît que si. •LIBRE 3 PERS•   Lun 5 Nov 2012 - 17:02

J'arrivais à la cantine, nous étions Lundi et bizarrement c'était le jour de pinte, chaque semaine, ce jour là, la salle de repas était toujours pleine à craquer. Alors maintenant régulièrement j'étais obligée de manger avec d'autres personnes. Parfois que je connaissait un peu et nous discutions pendant le repas mas jamais rien de très poussé. Parfois je m'asseyais seulement à une table ne compagnie d'autres personne à qui je n'adressais pas un mot et qui elle non plus ne faisait pas mine de me voir. Aujourd'hui, je ne savais pas encore où j'allais m'assoir, après avoir pris et chargé mon plateau, je longeais les tables à la recherche d'une place libre.

Justement, alors que je passais à côté d'une table où il restait de place libre, une jeune fille demandais pour s'y assoir mais il restait toujours une dernière place. Je ne connaissais pas la fille qui demandait de s'assoir, mais par contre je reconnaissait Kyouko que j'avais rencontrée elle aussi à la cantine quelques jours plus tôt. Une chance car je ne connaissais pas grand monde dans cette école. Je me joignais donc à l'autre fille debout à côté de moi et demandais :


- Et comme il reste une place, pourrais-je aussi me joindre à vous ?


Puis je tournais plus particulièrement les yeux vers Kyouko et lui adressais un timide sourire et me demandant si elle se souvenait de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyouko Yamamoto
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 33
RPs : 23

MessageSujet: Re: On est pas astronautes... La nourriture croît que si. •LIBRE 3 PERS•   Lun 5 Nov 2012 - 17:16

Ces prunelles glaciales me donnent des frissons qui me font rouler des épaules. Bizarre, cette fille devant moi, elle me fait froid dans le dos... Mais je n'arrive pas à attirer son attention, c'est comme si qu'elle est inconsciente et que le monde autour d'elle n'existe pas de son point de vue. Sauvée. Oui, sauvée d'un repas ennuyeux où je ne parle qu'à moi-même.
Une inconnue débarque, accompagnée d'une autre inco... Non, il faut que je révise mes connaissances, moi. C'est Clémence, que j'ai rencontré le jour où j'ai mangé avec cette imbécile d'Akemi. Bon, vous n'êtes pas aidés, là, parce que j'ai mangé toute la semaine avec mon ennemie présumée, et c'est d'ailleurs le premier jour où elle n'est pas à ma table. Je me demande où est ce qu'elle doit se trouver. On se rend compte de la valeur qu'on les gens pour que quand ils ne sont pas là. Mais après tout, je la déteste, cette Brunette.
-Vous pouvez! Ravie de te revoir, Clémence, enfin, ça ne fait pas si longtemps que ça qu'on a parlé ensemble!


Dernière édition par Kyouko Yamamoto le Lun 5 Nov 2012 - 18:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksandra Karamazov
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 168
RPs : 77

MessageSujet: Re: On est pas astronautes... La nourriture croît que si. •LIBRE 3 PERS•   Lun 5 Nov 2012 - 17:40

Prenant son silence pour un oui, je m'asseyais à côté de la fille silencieuse. Nous commençâmes à manger et le silence s'installe. Je décidais de me présenter, histoire de ne pas manger totalement avec des totales inconnues. La fille qui était arrivée après moi semblait s'appeler Clémence. Enfin, c'était le nom que l'autre fille -pas celle qui n'avait pas dit un mot, l'autre- lui avait donné.

- Je suis Aleksandra Karamazov.

Je regardais le contenu de mon assiette l'air dégouté. Comment pouvaient-ils nous servir des trucs pareils ? Ils mangeaient bien la même chose que nous, nan ? Ou alors, c'était un complot *. C'est ça. Ils nous avaient enlevé pour tous nous intoxiquer et nous faire mourir. Nous étions donc une si grande menace pour l'humanité ? C'était ...perturbant. Que mon cerveau parte dans des délires comme ça, je veux dire.

- Si vous voulez mon repas... je n'ai pas faim, dis-je doucement.

Oui, j'étais trop généreuse, je sais. Plus sérieusement... Ces choses verdâtres dans mon assiette m'avaient coupé l'appétit. Je n'étais même pas sûre que ce soit mangeable. Je reculais un peu sur ma chaise et frôlais le bras de la fille pas bavarde.

* Aleks voit des complots partout, que ce sot pour les ordis ou pour la bouffe.

C'est... THE GIFT




Dernière édition par Aleksandra Karamazov le Dim 10 Mar 2013 - 13:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henrietta Mills
Externe Elève
Externe Elève
avatar

Messages : 45
RPs : 10

MessageSujet: Re: On est pas astronautes... La nourriture croît que si. •LIBRE 3 PERS•   Lun 5 Nov 2012 - 18:14

J'hésitais encore entre la gelée de concombre et celle de courgette. Je jugeais que peut être, les cuisiniers pensaient avoir affaire à des pandas en sur-poids. Certainement lobotomisés pour la plupart. Mes sourcils s'arquèrent, j'essayais de voir des pandas, prenant tout à coup possession de la salle de restauration, dévorant goulûment la tête d'un des élèves, télépathe animal qui les supplierait de l'épargner. Puis la réalité se présenta face à moi, une fille paraissant tout à fait guillerette, de longs cheveux bruns, au moins six morceaux de ce pain rassis traînant de ça, de là au bord de son plateau. Elle avait un regard frustré. Pas besoin d'être télépathe animal pour comprendre que ma tronche lui posait problème.

Attrapant un bout dudit pain, mais cette fois-ci à l'unité dans le creux de mon plateau, je peinais à croquer dans la croûte alors que la surpopulation commençait à se faire à cette table. Une élève à l'apparence un peu moins commune mais tout aussi guillerette qui prit son plus joli sourire, comme destiné à un concours de beauté pour les pseudo-panda juste dans le but de gagner un endroit où poser ses fesses. Concentrée de nouveau sur la gelée verdâtre, je tentais de mâcher l'alien qui me servait de repas. Vint le moment où je regrettais mon arachnide ayant déménagé par terre, vu le point d'affluence que représentait maintenant la table calme et vide de mon arrivée. Oh, elle me manquait d'un coup, cette table vieille comme le monde et ses vieux chewing-gum agglutinés dessous...

Voilà que la blonde-rose-nacrée aux vêtements absolument improbables posa son arrière-train vraiment tout près de moi. Il fallait maintenant prendre le temps de respirer vu qu'aucun des conseils du psychologue-macho-invétéré n'étaient suivis. Aucune prise de distance sociale, une nouvelle blonde à gros seins qui avait fait son apparition.
OUI. Je remarquais les poitrines imposantes, c'était un fait. J'étais plus qu'absorbée par la gelée verte, à présent.

Et ça part en salon de thé. Et vas-y que je m'appelle Clémentine et moi Alek-quelque-chose-amazov, et vas-y que tu veux mon yaourt non-identifié. C'est la belle vie à table, il ne faut pas modérer. Et vois cette brunette de tout à l'heure, le regard qu'elle te porte ! Encore un magnifique hibou ! Dans un spasme je tâte nerveusement mon gant, jusqu'au contact de la blonde-nacrée-sans-doute-alien. Oh, un deuxième hibou ! Mais quelle belle réserve naturelle... Je relève alors les yeux sur le hibou premier, son regard "tu me glaces le sang" toujours face au mien.

- Quoi ? finis-je par faire, usant de la parole.Tu crois que je vais te bouffer ? Relax Milady. Ici, y'a des nécromanciens, peut être. Mais PAS de vampires...

Vu l'état de mes cordes vocales, ça devait ressembler à un poulet qui se fait égorger.

C'est... THE GIFT
Un poussin, deux poussins, trois poussins... David est jamais là pour jouer son rôle ou Merde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémentine Diostella
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 95
RPs : 73

MessageSujet: Re: On est pas astronautes... La nourriture croît que si. •LIBRE 3 PERS•   Mar 6 Nov 2012 - 10:18

En effet, Kyouko se souvenait de moi d'après le regard assez amicale qu'elle me lançait accompagné d'un sourire. Par la m^me occasion, elle nous invita moi et l'autre jeune fille à nous assoir avec elles :

-Vous pouvez! Ravie de te revoir, Clémence, enfin, ça ne fait pas si longtemps que ça qu'on a parlé ensemble!

Nous nus assîmes donc toutes les deux mais personne ne parlât. Même moi je ne dis rien à Kyouko, je ne savais pas exactement pourquoi mais aujourd'hui je n'avait pas très envie de parler. Et puis surtout j'avais faim alors je commençais à manger avec empressement mais sans pour autant le faire de manière impolie. Ce fut la jeune fille qui s'était assise en même temps que moi et dont je ne connaissait même pas le prénom qui pris la parole en premier et d'ailleurs pour se présenter :

- Je suis Aleksandra Karamazov.

Ah, il me semblait bien que j'avais déjà entendu son nom, surement pendant l'appel dans un cours, nous devions en avoir quelques-uns en commun. Mais après qu'elle se sois présenta, personne ne reparla et ce fut une fois de plus elle qui pris la parole :

- Si vous voulez mon repas... je n'ai pas faim

Elle pouvait plutôt dire qu'elle n'aimait pas ce qu'il y avait dans son assiette, car j'avais remarqué qu'à part moi qui était habituée à une nourriture autrement différente ce celle-ci, personne n’aimait ce que l'on servait à la cantine de l'école. Je ne me proposais pas pour manger son assiette car bien que j'ai faim, mon assiette m'avait déjà bien calée. La nourriture de la cantine à cette avantage, ensuite on a plus faim pendant plusieurs heures.

- Quoi ? finis-je par faire, usant de la parole.Tu crois que je vais te bouffer ? Relax Milady. Ici, y'a des nécromanciens, peut être. Mais PAS de vampires...

Je ne compris d'abord pas à qui parlait la troisième fille qui m'étais encore inconnue, puis je vis que c'était à Kyouko qui avait l'air craintive. Ce qu'elle dit me fit sourire car bien que pas très bavarde elle 'avait pas l'air méchante et assez drôle ! Pas bavarde, on pouvait en dire autant de moi, alors juste pour contredire cela, je demandais en m'adressant à celle qui était assise à côté d'Aleksandra:

-Et toi, tu t'appelles comment au fait ?

Peut-être le prendrait-elle mal, peut-être me trouverait-elle niaise, mais qu'avais-je à perdre à essayer d'engager la conversation. Pleins de chose je me disais mais quand je cherchais quoi, c'était une autre affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksandra Karamazov
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 168
RPs : 77

MessageSujet: Re: On est pas astronautes... La nourriture croît que si. •LIBRE 3 PERS•   Mer 7 Nov 2012 - 17:40

Bon, j'avais aucunes idées à qui la fille à côté de moi parlait. Franchement. Ça aurait pu s'adresser à n'importe laquelle d'entre nous. Oh, elle se la jouait méchante fille ? En apparence, on n'aurait pas cru que cette "charmante dame" était assoc'. On en découvrait des belles tout les jours dis donc. Enfin bon, j'allais surement pas me laisser impressionner par ces quelques mots mis les uns derrière les autres -oui ça s'appelait une phrase, je sais- mais répliquer ne servait à rien, elle avait vraiment l'air de mauvais poil. Et un peu malade sur les bords, vu la voix qu'elle avait. Y a des gens, leurs natures se résumaient à vouloir faire ch*r les autres. C'était du beau.

Je n'avais rien à dire, je riais mentalement, gardant un visage impassible. Je riais de la situation. Une assoc', une grande bavarde et deux moyennes bavardes qui semblaient se connaitre. Hé ben. On irait loin avec tout ça... Je renonçais à planter ma fourchette dans mon assiette. C'était une cause perdue.

C'est... THE GIFT


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémentine Diostella
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 95
RPs : 73

MessageSujet: Re: On est pas astronautes... La nourriture croît que si. •LIBRE 3 PERS•   Ven 30 Nov 2012 - 12:12

Personne ne parlais, la fille à qui j'avais posé la question n'avait manifestement pas envie de me répondre, ou du moins pas tout de suite. Je reportais donc mon attention à l'assiette que j'avais sous le nez. En arrivant ici, j'avais était très admirative de la nourriture qui nous était servie à la cantine, mais depuis quelques semaines, je m'étais rendue compte que si on pouvait lui attribuer le titre de "nourriture" c'était vraiment sur un coup de tête ! La plupart des choses que l'on nous servait étaient totalement immangeables.

Avec quand-même une envie de me remplir un minimum le ventre, je cherchais quelque chose d'autre à manger. Pas du pain, le personnel de la cantine, remarquant qu'on ne mangeait que ça, a fait des restriction, plus qu'un pain par personne et par repas, on pouvait toujours arriver à en avoir un ou deux autres mais bon, c'était un peu lassant à force. Alors il ne restait qu'une autre chose, de l'eau.

Je me levais donc, attrapais le pot d'eau de la table qui était vide et me dirigeais vers la fontaine pour le remplir. Il y avait un peu de queue et j'attendais patiemment derrière les deux garçon qui se servait avant moi. Quand ce fut enfin à mon tours, j'appuyais sur le bouton, mettais mon pot sus le filet d'eau et attendais qu'il sois pleins. Pas trop tout de même, pour éviter d'en renverser de partout pendant que je retournais à la table. D'ailleurs, alors que je marchais entre les tables, je pensais "nous sommes dans une si grande école et condamnés à manger du pain et de l'eau." cela me fit rire.

C'est donc le sourire au lèvre, que je me rasseyais à notre table. Je me servais un verre d'eau, le buvais puis m'en servait un deuxième et faisait de même. j'étais vraiment assoiffée ! Semblant soudain me rendre compte des trois autres filles, ce qui n'était pas vrai bine sûr car j'étais totalement consciente qu'elle étaient assises à côté de moi, juste que si elle ne me parlait pas, je n'avais pas vraiment de raison de le faire... Bref,je leur proposais de l'eau juste par gentillesse. D'accord, je l'avoue, avec peut-être une petite envie de relancer la conversation, ce n'était pas très agréable de se regarder comme ça sans rien dire et sans rien faire car personne n'était assez fou pour toucher à son assiette.

-Vous voulez de l'eau ?


[j'avais envie de rp, alors jay fait ça ici, ceci est un message inutile avec juste pour but de m'amuser ]

C'est... THE GIFT
#0066CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On est pas astronautes... La nourriture croît que si. •LIBRE 3 PERS•   

Revenir en haut Aller en bas
 
On est pas astronautes... La nourriture croît que si. •LIBRE 3 PERS•
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Ou est passé la nourriture que nous avions envoyée.?"
» Besoin en nourriture d'une monture.
» Haïti: Le Peuple Mange de la Boue… La Nourriture Se Gaspille
» [Théorie] La nourriture dans Pokémon
» La nourriture pour le GN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Gift. :: ZONE RP :: CANTINE-
Sauter vers: