The Gift.


 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand on a des notes désastreuses... [pv Danien Bellanger ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clémentine Diostella
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 95
RPs : 73

MessageSujet: Quand on a des notes désastreuses... [pv Danien Bellanger ]   Lun 5 Nov 2012 - 14:58

Ewi, les Math ce n'était pas trop mon truc. Pas que je n'aime pas le prof non, mais juste que je dormais en cours la plupart du temps. Sans savoir pourquoi, je n'arrivais pas à m’intéresser à cette matière. Je n'étais pas du genre rebelle, je ne faisais pas juste ça pour m'amuser, j'aimais même plutôt bien apprendre mais les Math,il fallait comprendre et à ce niveau là mon cerveau se bloquait.
Étant la plus mauvaise de la classe et de loin, je n'avais plus qu'une seule solution pour ne pas finir définitivement larguée, si l'on considérait que ce n'était pas déjà le cas, c'était les cours de rattrapage. Contrairement à ce que l'on aurait pu penser, c'était moi qui avait demmandé ces cours au prof, cela prenait de mon temps libre mais avec un peu de chance cela me permettrait de mieux comprendre et de gagner tu temps par la suite au lieu de bosser des heures sur des devoirs que je e comprendrais pas. J'avais donc rendez-vous aujourd'hui après les cours de Monsieur Bellanger dans sa salle pour une heure de rattrapage, ce que j'allais devoir faire tous les soirs jusqu'à ce que je retrouve un niveau normale.

J'arrivais avec deux minutes de retard, mais je ne courrais pas pour autant car je savais que le prof ne m'en tiendrait pas rigueur. Et au pire, qu'allait-il me faire ? Je frappait à la porte et attendait qu'il me dise d'entrer. 'était mon premier cours de rattrapage et j'espérais progresser assez vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danien Bellanger
Sans Don Prof
Sans Don Prof
avatar

Messages : 71
RPs : 32

MessageSujet: Re: Quand on a des notes désastreuses... [pv Danien Bellanger ]   Lun 5 Nov 2012 - 15:17

L'incessant tic-tac de l'horloge de la salle l'irritait. C'était horrible, un peu comme certaines femmes, qui se voulaient offensantes, mais finissaient par en devenir attirantes... Son regard agacé dévia vers la pendule. La phrase 'Si les regards pouvaient tuer' flottait joyeusement dans l'air, se gonflant de plaisir, prenant ses aises. Agacé, il finit par se hisser d'un pied sur le bureau, avant de décrocher l'insistante du mur. Il aurait volontiers filé un bon coup de poing dans le cadran, mais il voulait éviter les taches de sang sur ses feuilles de cours. Pas comme si les élèves avaient encore des questions à se poser sur lui, mais bon... C'était assez crade, comme s'il allait renverser du café sur les interros. Un tant soit peu de principes.

Il jeta un regard par la fenêtre. C'était un peu con, il venait de se priver de l'heure, mais il s'en foutait. À vrai dire, le soleil et la lune -ou les lunes, mais ça c'était une autre partie de son horloge- lui suffisaient comme montre. Il soupira en voyant rentrer la jeune Clémentine. Ça promettait... C'était l'une de ses pires élèves.

Diostella, si tu avais la potentielle excuse d'un Marchand de Sable dans les cours, ce n'est plus le cas. Tu t'endors, tu meurs.

Avec lui, ce n'était pas forcément une métaphore.

Il la laissa prendre place, retournant à son bureau, en ramenant toute une pile de fiches de leçons. L'équivalent des cahiers d'un élève, de la sixième à la terminale, voire plus pour certains chapitres.

Quel est le dernier chapitre que tu n'aies pas compris ?

En espérant qu'il ne remonte pas à trop loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémentine Diostella
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 95
RPs : 73

MessageSujet: Re: Quand on a des notes désastreuses... [pv Danien Bellanger ]   Lun 5 Nov 2012 - 16:40

Comme on ne me répondais pas, je poussais doucement la porte en entrait, voyant que le professeur avait l'air de commencer à s'impatienter, le la refermait vite et avançait prestement jusque devant sou bureau. A la base ce prof ne me détestait pas particulièrement car à part rien comprendre à ses cours, je ne montrais même pas de mauvaise volonté, à la limite je l'exaspérait parce que je ne comprenais rien mais bon ce n'était pas trop de ma faute. Après ce prof avait la réputation d'être un psychopathe, donc qu'il n'aime personne ne m'étonnait pas trop, qu'il déteste même le monde entier me paraitrait normal.

Diostella, si tu avais la potentielle excuse d'un Marchand de Sable dans les cours, ce n'est plus le cas. Tu t'endors, tu meurs.

Les premières paroles qu'il prononça eurent le don de me mettre mal à l'aise. Même si je ne me sentais pas spécialement visée par cette remarque, j'étais la seule dans cette salle et je comprenais que j'allais devoir faire trèèèèès attention si je voulais finir mes heures de rattrapage vivante. Ce prof était un de ceux qu'on croit au mot parce que de toute façon on a pas vraiment le choix.
Il me laissa ensuite prendre place à une table juste devant son bureau, je n'avais pas vraiment l'habitude d'être tout devant, habituellement je me casait plutôt au fond de la classe. Et cela, plus par timidité qu'autre chose. M. Bellanger sortie un tas de feuilles, je me doutait que cela devait être tous les cours que nous avions déjà fait ensembles, sa question suivant me montra que j'avais raison:

Quel est le dernier chapitre que tu n'aies pas compris ?

Pour me poser cette question, il avait pris un ton légèrement plus doux. Enfin, s'il était possible de qualifier quelque ton que ce sois de ce prof de doux.
Je me mis alors a réfléchir, chercher ce que j'avais compris n'était pas très efficace, il fallait plutôt, comme le prof l'avait compris, en revenir au dernier chapitre que je n'avais pas compris. Je cherchais dans ma mémoire et lui répondais sur un ton assez timide comme il l'était à mon habitude :

Et bien je crois que depuis le début du troisième chapitre, sur les nombres relatifs ou je ne sais trop quoi, je n'ai pas compris grand chose...

Cela remontait tout de même à quelques mois et pourtant je n'avais pas relâché mon attention en cours. J'espérais que Le prof n'allait pas totalement désespérer en entendant ma réponse. De plus maintenant que j'y repensai,s je ne savais même plus si nous avions étudié cela à un moment ou un autre. Bref, cela ne commençait pas très bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danien Bellanger
Sans Don Prof
Sans Don Prof
avatar

Messages : 71
RPs : 32

MessageSujet: Re: Quand on a des notes désastreuses... [pv Danien Bellanger ]   Lun 5 Nov 2012 - 21:23

Même pas que cette fille soit mauvaise élève. À force de ne rien comprendre, elle avait juste fini par décrocher. Juste. Ce n'est pas comme si ses cours étaient compliqués. Même si, à la base, il était un gamin des rues qui avait très mal tourné, sauvé par des capacités insoupçonnés, et la mort de ses parents -la vie est bien faite-, censé ensuite poursuivre ses études totalement officieuse. C'était à cause de ce dernier point qu'il avait atterri ici, par ses relations, ne possédant aucun diplôme. Juste des connaissances faramineuses et une logique tellement tordue qu'elle s'avérait juste. Il aurait aussi fait un bon tueur à gage, m'enfin. Un type totalement banal, avec des cours tout à fait normaux.

On y croyait.

En entendant la réponse de Diostella, il se passa une main sur le visage, plongé dans un intense facepalm, qui semblait concentrer tout son désespoir. D'accord. En fait, il avait affaire à un vrai cas, qui était largué depuis la base. Il soupira. Il maudissait ce poste. Bon, au moins il n'avait aucun flics aux trousses ici, c'était déjà ça. Reportant son attention sur elle, il la dévisagea, très 'Si j'arrive à mettre en place une scène de suicide, ça pourrait passer ?'. Convaincu que ce n'était pas la voie à prendre, tuer son élève ne l'amènerait pas à grand-chose, il repartit déposer la majorité de sa pile sur son bureau, avant de prendre une chaise et de s'y asseoir à califourchon, en face d'elle.

Bon. Heureusement que ces cours sont programmés pour tous les soirs, j'ai l'honneur de t'apprendre que nous avons le droit de revoir tout le programme des dernières années. Ça risque d'être horriblement chiant pour toi, mais je ne te laisserais rien passer. En fin d'année, tu auras rattrapé les autres, voire les auras dépassés.

Il la laissa digérer ces informations, alors qu'elle arborait toujours son habituel air timide.

Bien. Maintenant, tu vas me dire tout ce dont tu te souviens sur les nombres relatifs.

Ça le désolait déjà de tout reprendre depuis ça, il devait être maso pour aller trouver le fin fond de sa désolation.

C'est... THE GIFT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémentine Diostella
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 95
RPs : 73

MessageSujet: Re: Quand on a des notes désastreuses... [pv Danien Bellanger ]   Mar 6 Nov 2012 - 10:25

Les nombres relatifs, on avait vraiment étudié ça ? Parce que c'était la seule chose dont je me souvenait mais je ne pensais pas les avoir étudiés cette année. Cela voudrait dire que j'étais complètement paumée depuis déjà quelques années et que j'allais devoir tout ré-apprendre ? Malheur, mais dans quoi m'étais-je engagée avec ses cours de rattrapage. Il fallait vraiment que je bosse, et que je comprenne surtout. Si non ça allait durer une éternité, me prendre mon temps libre tous les soirs jusqu'à la fin de l'année et je ne pourrais plus espérer sortir -avec les potentiels amis que je me ferais potentiellement d'ici quelques semaines-, plus aucun temps libre... Plus de vie quoi.
Lorsque je lui répondais, M Bellanger me regardait d'un air vraiment désespéré, et oui cela devait être si horrible que je l'imaginais. Après quelques secondes à m'observer d'un air bizarre, ils posa sa pile et commença à venir plus proche de moi. Je me demandais s'il avait décidé d'en finir au plus vite avec moi pour faire e sorte de ne pas bousiller son année à me donner des cours. Mais non, il prenait seulement une chaise et s'assit devant moi.

Bon. Heureusement que ces cours sont programmés pour tous les soirs, j'ai l'honneur de t'apprendre que nous avons le droit de revoir tout le programme des dernières années. Ça risque d'être horriblement chiant pour toi, mais je ne te laisserais rien passer. En fin d'année, tu auras rattrapé les autres, voire les auras dépassés.

D'accord, j'avais du retard et il s'en rendait compte. D'accord, maintenant que j'étais là, il ne me laisserait pas repartir sans être devenue une surdouée des math. Je n'en demandais pas plus, à part peut-être que nos cours arrêtent de se passer dans la crainte qu'il ne me tue tellement je l'exaspérait à chaque fois qu'il s’approchait de moi. Comme s'il venait de me laisser le temps d'assimiler ses paroles, il continuât ensuite :

Bien. Maintenant, tu vas me dire tout ce dont tu te souviens sur les nombres relatifs.

Maintenant, il était juste question de ne pas faire la courge et d'essayer de me rappeler le plus possible se dot je me souvenais. Je réfléchis donc, à des Math, et oui une première ! Et je me souvenais de quelques petites informations que j’essayais d’assembler dans une phrase a peu près compréhensible par le prof :

Alors, si j'ai bien compris, si l'on additionne deux nombres positif ou deux nombres négatifs cela donne forcément un nombre positif et au contraire deux nombres de signes opposés le résultat sera négatif. C'est bien ça ?

L'assurance avec laquelle j'avais prononcé cette phrase me surprenait moi même, vais-je tout de même encore quelques petites choses en tête ?Et si mon problème en Math était purement psychologique et qu'en fait je retenais des choses mais mon cerveau s'obstinait à penser le contraire ? Cela serait au moins la première bonne nouvelle aujourd'hui. Alors continuant sur ma lancée, j'ajoutais avec une voix plus assurée...

Je crois aussi qu'il est de même pour la multiplication la division et la soustraction, mais je ne suis pas sûre...

Plus assurée mais je n'étais pas forcément sûre de ce que je disais pour autant, j'avais juste compris qu'essayer de me rappeler de certaine chose faciliterais l'apprentissage de leur compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danien Bellanger
Sans Don Prof
Sans Don Prof
avatar

Messages : 71
RPs : 32

MessageSujet: Re: Quand on a des notes désastreuses... [pv Danien Bellanger ]   Mar 6 Nov 2012 - 17:56

Oh miracle. Apparemment, quand il ne sortait pas la tête du 'Si tu réussis pas, je te bouffe', dans la tête de Clémentine, se produisait un petit déclic qui faisait ressortir de sa mémoire des informations exploitables. Il avait eu peur, sur le coup, d'avoir à tout reprendre de la base, quitte à prendre un thermomètre pour lui rappeler ce qu'était un nombre négatif. Mais une fois sa bouche ouverte, la jeune fille se mit à débiter son cours. Plutôt exactement, en fait, c'était encourageant.

Même si son expression laissait ouvertement entendre que devenir une crack en maths ne la tentait pas plus que ça. Tant pis, au moins, elle arrêterait d'être le boulet dans le groupe. * Parce que traîner des élèves incompétents l'exaspérait particulièrement. Même si lesdits élèves avaient le pouvoir de le torturer par la simple pensée, ou d'endormir tout le monde. Ce que ne semblait heureusement pas vouloir faire Diostella.

Exact. Tu n'es pas un cas aussi désespéré que je ne le pensais, lâcha-t-il tout de go. Même si ça ne la dispensait pas d'être d'une platitude soporifique. Enfin bon. C'est exact pour la première partie, moins pour la deuxième.

Il lui plaça un polycopié sous les yeux, résumant les règles d'opérations des nombres relatifs.

Tu me lis ça. Au moindre truc sur lequel tu butes, tu me demandes des explications. Ensuite, on passe aux exercices.

Et avec un peu de chance, ce banal chapitre serait expédié en une soirée.

Spoiler:
 

C'est... THE GIFT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémentine Diostella
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 95
RPs : 73

MessageSujet: Re: Quand on a des notes désastreuses... [pv Danien Bellanger ]   Mer 7 Nov 2012 - 13:42

Bon, ce que j'avais dit, ferait peut-être au moins comprendre à M Bellanger que même si je ne comprenais rien, je mettais un minimum de bonne volonté à essayer de comprendre. Et vu son visage, qui non ne se mit pas à sourire, impossible ça, mais se détendit quelques peux, je compris qu'il était moins désespéré qu'avant et que surtout il se rendait compte que mon cas était moins désespéré que ce qu'il pensait.

Exact. Tu n'es pas un cas aussi désespéré que je ne le pensais,

J'étais heureuse, au moins qu'il le reconnaisse parce que passer pour le boulet de service totalement incapable de faire quelques effort que ce sois, c'est quand-même un peu méchant, passer pour quelqu’une d'intelligent mais qui ne comprend rien seulement parce que son cerveau doit avoir quelques neurones déconnectées par-ci par-là, ça passe encore. C'est donc avec courage que je pris en compte la suite de sa phrase.

C'est exact pour la première partie, moins pour la deuxième.

Si j'avais réussis pour le début, qu'est-ce qui m'empêchait de réussir pour la suite ? Il me mit des feuilles devant les yeux et me dit ce que je devais lire.

Tu me lis ça. Au moindre truc sur lequel tu butes, tu me demandes des explications. Ensuite, on passe aux exercices.

Je relis donc tout avec attention, toutes les feuilles, essayant de comprendre au maximum. Et bizarrement, tout ce que je n'avais pas compris en cours et qui ne m'avait en fait même pas intéressé, rentrais maintenant tellement facilement dans ma tête. Au bout de quelques minutes, je relevais les yeux vers le prof.

C'est bon, je crois que j'ai tout compris.

Puis je lis sur le regard du professeur qu'il ne me croyait pas, je n'aurais pas pu en quelques minutes tout comprendre ce que je ne comprenait pas depuis 3 ans déjà. Alors je baissait les yeux et lui avouait.

-Enfin non, je n'ai même pas compris mon erreur de tout à l'heure.

C'était ça le problème avec moi, sois j'étais persuadée que n'avais pas compris et je me taisais, mais quand bien même je savais que je n’avais pas compris, j'étais totalement incapable de l'avouer pour que l'on m'aide.

Je jetais discrètement un regard à la pendule accrochée à côté de son bureau, plus qu'un quart d'heure, que le temps passait vite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danien Bellanger
Sans Don Prof
Sans Don Prof
avatar

Messages : 71
RPs : 32

MessageSujet: Re: Quand on a des notes désastreuses... [pv Danien Bellanger ]   Jeu 8 Nov 2012 - 15:11

Non. Là, c'était impossible. Qu'une élève était larguée depuis deux ans comprennent d'un coup. Il n'était pas si mauvais que ça en tant que prof, mais là c'était un miracle. Et Danien ne croyait ni en Dieu, ni aux miracles. Il lui balança un regard de prof. Le 'Répète pour voir, j'ai un peu de mal à te croire...' qui débouchait sur 'Et si tu mens, tu vas regretter d'être née'. Elle était suffisamment impressionnable pour que ça marche.

Ne se démontant pas, il lui ré-expliqua, point par point.

Multiplication, deux nombres de même signe, c'est forcément positif. Si deux nombres sont de signes contraire, c'est forcément négatif.

Ça, elle l'avait à peu près intégré.

Pour la division, c'est la même chose. Et si ça ne te dit rien, passe tout sous formes de fractions.

Il regarda le problème simpliste sur lequel elle avait eu faux. 27/(-3). Joignant la parole au geste, il le réécrit. Il n'en avait jamais eu besoin, mais il avait remarqué que plusieurs élèves arrivaient plus facilement au bon raisonnement ainsi.

Il suivit son regard jusqu'à la pendule. Et c'est ainsi que se brisèrent ses rêves d'en finir sur ce chapitre en une soirée. Il soupira. Ça devenait une maladie, ce truc.

Diostella. Tu achèves cette série, et ça sera bon pour aujourd'hui.

C'est... THE GIFT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémentine Diostella
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 95
RPs : 73

MessageSujet: Re: Quand on a des notes désastreuses... [pv Danien Bellanger ]   Jeu 8 Nov 2012 - 18:12

Lorsque je lui avouais que je n'avais pas compris, je le vis qui se retenais, qui essayait de garder son calme et heureusement pour moi il y arriva. Calmement, il recommençât de tout m'expliquer :

Multiplication, deux nombres de même signe, c'est forcément positif. Si deux nombres sont de signes contraire, c'est forcément négatif.

Ça, je l'avais a peu près compris, mais pour ne pas l'oublier, j’essayais de bien l’imprimer dans mon cerveau, à un endroit, de préférence, d'où il ne s'en ira pas. Parce que tout oublier pour tout réapprendre, un fois encore mais faire ça toute ma vie, ça n'allait pas être possible.

Pour la division, c'est la même chose. Et si ça ne te dit rien, passe tout sous formes de fractions.

J’enregistrais bien ça avant de regarder M. Bellanger réécrire le calcul où j'avais faux et tout me réexpliquer. Je pensais enfin comprendre, espérons que cette fois serait bonne.

Diostella. Tu achèves cette série, et ça sera bon pour aujourd'hui.

Je m'empressais donc de faire les exercices, consciencieusement tout de même. Puis après m'être relue au moins deux fois pour éliminer les potentielles erreurs, je rendais ma feuille au prof et commençait à ranger mes affaires.

-Voilà monsieur.

J'en avais enfin finit pour aujourd'hui, mais j'étais loin d'arriver où je devais vraiment en être à mon âge.

C'est... THE GIFT
#0066CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danien Bellanger
Sans Don Prof
Sans Don Prof
avatar

Messages : 71
RPs : 32

MessageSujet: Re: Quand on a des notes désastreuses... [pv Danien Bellanger ]   Ven 9 Nov 2012 - 19:51

Il s'autorisa lui aussi un regard à l'horloge. Ce qui était con, c'est qu'elle n'avançait plus. Et qu'il ne portait pas de montre. Il se traita intérieurement d'idiot. Tant pis. Il la laisserait finir. Même si elle y mettait le temps. Il n'en revenait pas : que son niveau puisse être aussi bas, à croire qu'aucun de ses profs ne l'avait jamais remarqué ! À croire que l'Éducation 'régulière' ne comptait que des incapables. Ça faisait peur à penser, pour tant qu'un type comme lui puisse avoir peur. Disons que ça le désolait.

Il surveillait sa copie derrière son épaule. C'était gênant, c'était le but. Plus elle ferait d'erreurs tant qu'il pouvait la surveiller, plus ce serait simple par la suite. Il hocha la tête, l'air presque approbateur. Très peu de fautes, et toujours d'inattention, elle semblait avoir compris les principes. C'était pas trop tôt. Y avait de longues séances qui se profilaient derrière celle-ci. Elle allait en baver, et lui aussi, probablement. Le Québécois sentait qu'il allait beaucoup soupirer ces prochains temps.

Danien n'eut même pas besoin de regarder la feuille que la jeune fille lui tendait, il connaissait déjà ses erreurs et réfléchissait à des exercices permettant à Clémentine de les corriger plus rapidement. Il maudissait le type qui avait inventé la pédagogie, et Smith de tenir à ce point. Une fois Diostella sortie et la salle fermée à clef, il se dirigea vers son bunker.

[ENDED]

C'est... THE GIFT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand on a des notes désastreuses... [pv Danien Bellanger ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand on a des notes désastreuses... [pv Danien Bellanger ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Gift. :: ZONE RP :: BÂTIMENTS SCOLAIRES-
Sauter vers: