The Gift.


 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au bunker des assoc', volent les crosses. ◄ANNETTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Au bunker des assoc', volent les crosses. ◄ANNETTE   Sam 29 Déc 2012 - 22:58

« Le bateau ivre. »
Assoc’ I & Assoc’ II.







Un manque. Une marque. Une petite fille qui se cache. Des peurs, tenaces. Un silence qui sonnait faux, cognait, résonnait, se répercutait dans toute la pièce. Un masque de calme, haïssable et détesté. Des hurlements, des cris, des rires. Des peurs, encore et toujours. Les siennes et d'autres. D'autres qui devenaient les siennes. Les siennes qui se perdaient, s'enfonçaient, se faisaient oublier. Mais pas pour longtemps, elle retrouvait toujours les chemin jusqu'au port. Si seulement...

June aurait voulu qu'il en soit autrement. Qu'elle n'ait pas été arrachée à sa vie d'avant. C'était vraiment une vie ? Elle s'en fichait, ça lui convenait comme c'était. Effacer, et revenir en arrière. Ce n'était pas loin. Un vent contraire, et c'était comme si elle y était à nouveau. Un murmure permanent s'échappait sans bruit de ses lèvres. Elle ne connaissait pas la chanson. Mais peu importait.

Et son corps accompagnait sa litanie. Bras enserrant ses genoux. Perdue dans un coin de sa chambre. Et toujours, ce mouvement de balancier. Avant. Arrière. Avant, arrière. Au rythme de sa respiration qu'elle tentait vainement de discipliner. Elle aurait voulu pouvoir dompter son corps et son Don. Mais pour l'instant, elle n'était qu'une épave en dérive. Et elle avait l'impression qu'une marée mentale tentait de la couler.

© codage by Lou'

C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henrietta Mills
Externe Elève
Externe Elève
avatar

Messages : 45
RPs : 10

MessageSujet: Re: Au bunker des assoc', volent les crosses. ◄ANNETTE   Mer 2 Jan 2013 - 21:21




J'avais perdu l'habitude. Ce silence de par la solitude. L'ombre dans le coin du bunker où tu ne t'aventures pas. Tout ce dont le psy m'avait privée. Ce con de psy qui voulait que j'aille vers les gens, mais que d'un autre côté, je les évite. Alors, je me demande ce que ça changerait pour lui, de me voir ici ou dans son bureau, au fond de la base. C'était peut être sa cravate jaune à pois qui m'effrayait, ou alors, j'avais toujours été l'esclave de cet isolement, peut être que j'étais sa catin et que ça me plaisait de me pervertir à une telle noirceur.

Finissant par sourire au plafond, je laissais ce rire froid au fond de ma gorge, caressant une chose invisible du bout du gant. Je cherchais ce contact que j'avais perdu. A force, j'étais devenue tactile, un félin, avide d'affection, de caresses, de sensations autres que le vent contre ton visage, contenant tout ce désir brûlant comme une libido affreusement perturbante. On avait elle et moi, perdu la notion du temps. Peu importait qu'il fasse jour, ou nuit, la compagnie était une chose cruelle et violente. Tu as besoin de toucher ce qui t'entoures et tu t'emportes.

Comme le pouls devenait sauvagement rapide, j'avais ressenti le besoin de me rouler en boule, changeant brutalement de position. Il n'y avait pas besoin de cage pour un animal semblable à celui que j'étais. Tout était une question de contrôle. Il y avait une autre créature dans la pièce et comme elle et moi le savions, nous étions étrangères. A ce moment là, la part d'humanité qui luttait pour m'arracher cette voix avait décidé de se montrer à celle résidant dans ce coin d'ombre.


- Parfois, je rêve de m'échapper...

Mais, ça demeure un rêve.






Animal I've become


C'est... THE GIFT
Un poussin, deux poussins, trois poussins... David est jamais là pour jouer son rôle ou Merde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: Au bunker des assoc', volent les crosses. ◄ANNETTE   Mar 19 Fév 2013 - 22:19

« Je suis à l'intérieur. Loin, loin. »
Assoc’ I & Assoc’ II.





Un choeur. Des cuivres. Grosse caisse. Des notes démesurées pour un orchestre désaccordé, sans rime ni raison. Des musiciens errants dans les contreforts d'une vieille combe, sans but et sans vie. Heaven se sentait au centre de la mécanique absurde de ce lieu. Elle était là-haut, entendant tout et trop. Une place plus bas que terre, au-dessus et au centre de tout. Elle aurait voulu que ce Don soit une couronne qu'elle aurait pu lancer sur le sol recouvert d'une crasse intemporelle, sans trop que l'on sache si c'en était les couches d'horreur accumulées depuis des années par l'espèce humaine, celles uniquement présentes, ou si l'on avait droit à toutes celles ayant existé, existantes, et allant exister. Elle préférait ne pas savoir. Elle voulait juste rester seule, perdue dans des rêves qui lui seraient propres. Elle ne demandait pas rien ; mais le rien. Pas même des proches attentionnés, pas même une main caressant ses cheveux, une épaule pour la soutenir, un dos contre le sien. Elle ne demandait que le rien.
Juste l'impossible.
Et puis cette respiration qui venait s'infiltrer dans sa boule d'horreurs mêlés, quand même les éclats de joie lui venaient douloureux. Une respiration. Qui s'insinuait. Filait. Glissait. Heurtée. Rauque. Fière. Douloureuse. Elle n'avait rien à faire là. Qu'elle la laisse, la laisse tenter de se libérer. Se cacher sous ses mauvaises excuses. Mais surtout qu'elle arrête de se montrer vivante. Qu'elle arrête de percer les limites auxquelles la jeune fille avait déjà restreint son monde. Qu'elle s'arrête, tout simplement. June demande toujours l'impossible. Peut-être parce qu'elle est sûre de ne pas l'atteindre.
Doucement, sans même de frottis discret sur le sol - les anges, même déchus ou jamais montés, ne font pas de bruit, dira-t-on -, elle se lève, abandonne son lit, qui lui garde l'empreinte de son corps recroquevillé, en échange. Un pas devant l'autre, c'est facile, mais l'usage de ses jambes lui échappait, semblait-il. Ses pas étaient erratiques. La porte vint à sa rescousse, mettant fin à son calvaire. Du bout des doigts, comme par peur de l'abîmer, elle en traça les contours. Hésitation. Should I stay or should I go ? Sans avoir eu le temps de trouver la réponse, elle appuya sur le loquet. Il baissa, plus docilement qu'elle ne l'aurait voulu. Une voix s'éleva de celle qui depuis plusieur semaines déjà, était sa colocataire.

Vouloir s'égarer... Là où j'espère me trouver un jour...


© codage by Lou'

C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henrietta Mills
Externe Elève
Externe Elève
avatar

Messages : 45
RPs : 10

MessageSujet: Re: Au bunker des assoc', volent les crosses. ◄ANNETTE   Dim 24 Fév 2013 - 16:58




Le silence est le plus incurable des maux. Si ne pas parler pour des jours m'avait évité les pires débouchés, j'avais à force d'ignorer, fait face au déni le plus douloureux, incompris et bercé de solitude. Dans lequel je m'étais enfermée sans relâche, cloîtrée jusque ne plus rien sentir, ne plus rien désirer. Et le rien n'était plus synonyme de néant. Le rien était un substitut, un soulagement. Ma main était venue d'elle même soulager ma gorge, parce que les quelques mots que j'avais laissés sortir avaient eu l'effet de retour. Hurt.

Dans sa tête, l'enfant ne cesse jamais de courir, quand bien même ses poignets se déchirent contre la pression des chaînes, s'ouvrent doucement, brûlent, retiennent, réclament, souffrent, jouent à un jeu vicieux, à taper dans son crâne comme pour en faire sortir mille et un vices. Ils sont salaces, ils sourient dans la pénombre et se tordent d'un rire pervers tant que la cible n'est pas atteinte. Il n'y a pas lieu plus damné où vivre, elle s'y attache. Elle s'obstine à croire, qu'un jour, la force de cette enfant dépassera tout cela. En attendant, le rien suffit.

Je me concentre sur la scène, j'ai peur de ne pas tenir longtemps et de finir par laisser la place à l'autre. Pourtant j'ai le sentiment de dépasser ça. J'ai la conviction que le vide sera bientôt comblé et que l'air reviendra vite jusque mes poumons. Mon corps obéit difficilement mais se dresse de son mieux, faisant face à cette autre créature. L'enfant ne distingue qu'une silhouette élancée, étouffée dans une chevelure immense qui semble la protéger, elle se fond dans le décor, indissociable.



Animal I've become


C'est... THE GIFT
Un poussin, deux poussins, trois poussins... David est jamais là pour jouer son rôle ou Merde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: Au bunker des assoc', volent les crosses. ◄ANNETTE   Lun 25 Fév 2013 - 22:47

« Before I drawn in your deep. »

Assoc' I & Assoc' II






Immatérielle, elle se tenait là, dans l'encadrement de la porte, comme si celui-ci pouvait la soutenir. Elle aurait bâti son empire décadent sur le sable des faux-semblants, le résultat aurait été le même. Autant se laisser tomber tout de suite. Mais de la même manière qu'elle n'avait jamais pensé à la mort en haïssant la vie, elle ne pensait pas à tomber alors qu'elle tenait en cet instant tout juste debout. Pourquoi me direz-vous ?
Cette fille. Pour une fois qu'elle y prêtait attention en tant qu'individu et non voix parmi tant d'autres, June voyait. C'était elle. La source des pires visions la hantant au bout de la nuit. Elle qui vacillait perpétuellement au bord de l'abîme, penchant d'un côté de l'autre. Elle dont les yeux, maintenant qu'elle les connaissait, reflétaient le feu qui brûlait en elle. Un feu des tructeur, qui se mangeait lui-même. Un esprit vorace, et surtout, plus torturé que le sien. Peut-être. Même ce peut-être était effrayant. Cette possibilité était terrifiante. Mais à son habitude, la jeune fille n'éprouvait rien.
« Tu as une voix de grenouille. »
Le lit venait de s'enfoncer un peu sous son poids, alors qu'elle s'était assise à côté de sa colocataire. Elle avait prononcé ses mots sur le ton d'un « Bonjour. ». Comme si c'était normal. Mais quand on n'a aucune norme, tout peut s'y affilier. Doucement, elle se saisit d'une des mèches de la jeune fille, la fit jouer entre ses doigts avant de la porter à la lumière. Ainsi, elle ne s'était pas trompée. Ils arboraient bien une couleur rose intense.

Spoiler:
 

C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henrietta Mills
Externe Elève
Externe Elève
avatar

Messages : 45
RPs : 10

MessageSujet: Re: Au bunker des assoc', volent les crosses. ◄ANNETTE   Mar 12 Mar 2013 - 19:16




Un frisson avait glissé le long de ce dos squelettique. Celui qui exprimait la terreur qui te prend, qui te retient dans ses bras métalliques. L'idée s'était faite, que je n'étais pas seule. Que cette silhouette brune et immense faisait partie du tableau, partageait mon oxygène, voyait le peu de lumière que la minuscule fenêtre laissait venir, entendait mes hurlements, la supportait. Elle. Elle. Pas moi.

Il approche, un félin qui n'a pas chassé à sa fin, les crocs planqués sous un regard docile qui veut garder l'attention de sa proie. Henrietta. Il te veut du mal. Qu'est-ce-que tu attends ? Henrietta ! Ne me touche pas, murmure la pauvre dominée. Il ne comprend pas. Il ne veut sans doute pas comprendre. Henrietta... Ne me fais pas jouer à ce jeu, je ne suis pas comme ça. Tu es une fille facile, n'est-ce-pas Henri' ? Tais-toi. Au fond, tu es comme ça hein... Qu'on te touche, qu'on te caresse, tu aimes ça ? Tu ne comprends pas... Je ne veux pas comprendre.

C'est sans doute normal qu'elle reste statique au contact de cette fille. Ses doigts dans ses cheveux, ses yeux qui croisent les siens. Il est doux, son regard. Il n'a rien de sauvage. Il comprend. Sa main vient effleurer sa joue avant de parcourir son visage, ses paupières, ses lèvres. Elle ne sent rien de sous son gant. Elle perd cette lueur dans son regard.

Il faut bien que je revienne à moi à un moment ou un autre.


- Toi, tu n'as pourtant rien d'une grenouille.


Animal I've become



Spoiler:
 

C'est... THE GIFT
Un poussin, deux poussins, trois poussins... David est jamais là pour jouer son rôle ou Merde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven J. Kieran
Mental Elève
Mental Elève
avatar

Messages : 134
RPs : 64

MessageSujet: Re: Au bunker des assoc', volent les crosses. ◄ANNETTE   Ven 29 Mar 2013 - 21:28

« Our weird new game. »

Assoc' I & Assoc' II






Silence d'apparence, silence vicieux dans tout son apparat, qui tente de se faufiler dans les moindres recoins de la pièce, qui semble tout emplir et s'appesantir. Pourtant il n'en est rien. Dilemme intérieur. Et pas de la part de June, cette fois-ci. Sa main a lâché la mèche rose qu'elle portait du bout des ongles. Cette main, qui explore son visage, elle ne la sent pas, pas vraiment. C'est comme un contact étranger, comme lorsqu'un objet vous tombe dessus : on a mal, mais au fond, on ne ressent rien. Non, la jeune fille était allée se perdre dans l'esprit d'Henrietta, qui l'avait si bien aspirée qu'elle s'y perdait.
« Ton esprit est... Réellement étrange. »
Yeux écarquillés, comme hallucinés, sa légèreté précédente s'étant noyée dans les tourments de sa vis-à-vis. Ça fusait, se contredisait, hurlait, le désordre était monstre. Sa propre respiration se fit erratique, le reste de son corps comme figé. Le contact a cessé ? Elle n'est plus sûre de rien. Il n'y a même pas de froid, seule constante à laquelle elle peut se raccrocher encore. Ses bras viennent enserrer ses côtes désormais apparentes. Mais elle n'en a cure, s'agrippe à son propre corps. Laissez-moi sortir d'ici... Son buste bascule en avant, elle est repliée sur elle-même. Un gémissement, sourd, qu'elle-même n'entend pas. Arrête, arrête, s'il-te-plait. Pensées trop fortes, balancées au vent. Balancées dans la pièce. Le silence est faux. Un bruit déguisé.

Spoiler:
 

C'est... THE GIFT
ANARCHY, YOU'RE READY FOR THE GAME

I KNOW YOU KNOW, THOSE WINGS INSIDE OF YOU I KNOW
BEFORE I GO, THERE IS SOMETHING I WANT TO SAY
YOUR SLEEPY ANARCHY, WAKE IT UP, WAKE IT UP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au bunker des assoc', volent les crosses. ◄ANNETTE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au bunker des assoc', volent les crosses. ◄ANNETTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Young Yellow Team : Le Bunker
» Les emmerdes, ça volent toujours en escadrille...
» Bataille sans polochons et plumes qui volent [Livre 1 - Terminé]
» Tolkien: Inspiration à partir de sa vie
» Mon petit clan ( enfin ce qui est peint)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Gift. :: ZONE RP :: BUNKERS :: A-1-
Sauter vers: